Livres

L’art de bien respirer #lecture

Je m’intéresse de plus en plus à la méditation, et à la pleine conscience. J’ai eu la chance qu’on me propose de recevoir, en service presse, ce superbe livre de Danny Penman. Il l’est tant dans l’enseignement qu’il porte que dans la maquette, très léchée, aux couleurs jaunes et bleues très zen. Très bien illustré, il a une narration rythmée très intéressante. 

 

L’art de bien respirer, c’est quoi ? 

Une idée de combien de fois par jour on respire ?
Dis un chiffre….

10 000 ?

15 000 ?

En fait, nous respirons 22 000 fois par jour, mais combien de fois le faisons-nous en conscience ? C’est un acte tellement naturel, banal… et pourtant ô combien important. 

Penser à respirer

Comme le dit Penman :  

Le souffle reflète vos émotions les plus fortes et vous permet d-siot de las apaiser soit de les réguler. Il vous aide à vous sentir solide, rassemblées en parfaite maitrise de votre vie, tout en vous ancrant dans l’instant présent, en clarifiant votre esprit et en vous libérant profondément. 

 

 

Quelques exercices pour se connecter à son souffle

Ce que j’ai aimé dans le livre, outre le format pratique, c’est les nombreux exercices qu’il recelle. On peut facilement les faire, et s’initier peu à peu à la pleine conscience. On en trouve des classiques, comme celui de manger un fruit en pleine conscience

ou  l’exercice du 5/7 :

  • on inspire sur 5 temps,
  • on fait une pause,
  • puis on expire sur 7 temps.

Que faut-il pour méditer ?

 

La pleine conscience  

Il s’agit donc ici de prendre une pause. En pleine conscience. De respirer, d’écouter l’air entrer et sortir, d’être conscient de son trajet, de notre corps qui expire… sans se fixer d’objectifs précis. On laisse passer les pensées, sans juger, sans les critiquer. Comme un nuage passe dans le ciel. On observe, et on les laisse partir. Enfaisant taire notre critique intérieur.

 

La pleine conscience, c’est stopper de vivre en pilote automatique, sortir de ses habitudes, et remettre ses lunettes d’enfant pour voir le monde différemment, s’émerveiller un peu chaque jour…

 

Chaque fois que vous inspirez, vous absorbez des éléments qui ont déjà été inspirés par tous les grands personnages de l’histoire. Einstein, Shakespeare, Léonard de Vinci. Les molécules issues de leurs soufflent continuent à tournoyer dans les airs. 

J’ai aimé le style d’écriture, avec des touches d’humour. C’est didactique (un peu trop scientifique parfois) mais ça pose bien les bases de l’art de respirer, de la méditation et de la pleine conscience.

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply