Ciné TV, Stream Team Netflix

iZombie, la série qui me fait aimer les zombies #Netflix

Le pitch

Olivia (Liv) Moore, jouée par Rose McIver a une vie de rêve : elle sera bientôt médecin, et se marie prochainement avec l’homme idéal (Major, joué par Robert Buckley).

Pour faire plaisir à une de ses collègues, elle l’accompagne à une soirée sur un bâteau. Et soudain c’est le drame. Liv est devenue un Zombie. Ce qu’elle se garde bien de raconter à son entourage.

Elle quitte son fiancé (faudrait pas non plus qu’elle le tue dans un moment d’égarement), trouve un nouveau job à la morgue (plus pratique pour trouver des cerveaux, nourriture principale du zombie si t’as un peu suivi ces 50 dernières années).

Une série Z qui change

A la base je ne suis pas très films de zombies (j’ai eu du mal avec Walking Dead, pour tout te dire) mais là, on est loin du cliché classique. Certes, Liv mange des cerveaux (avec beaucoup de sauce pimentée) et a changé physiquement, mais elle a toujours sa conscience, sa capacité à aimer, à réfléchir.

La bonne idée du show, c’est que lorsque Liv mange un cerveau d’un des « clients » de la morgue, elle récupère leurs sensations, leurs souvenirs… mais aussi leurs travers (alcoolisme, grande gueule, amatrice de sensations fortes…). Elle en profite donc pour aider la police à résoudre leur meurtre, sous couvert d’être voyante. Aidée par son boss à la morgue, Ravi (Rahul Kohli et son délicieux accent anglais), elle tente aussi d’apprivoiser son zombiisme (quoi ?), et de maîtriser son mode Zombie intensif (celui où l’adrénaline lui donne une super force, des yeux rouges et une violence certaine)…

On la suit donc dans sa vie quotidienne, avec sa meilleure copine colloc, son ex, sa mère qui ne comprennent pas son changement de vie… Et son enquête pour savoir si elle est la seule zombie de la ville. (Non hein).

Coucou Blaine (David Anders, décidément abonné au rôle de méchant depuis Alias) !

Un personnage acerbe, aux répliques savoureuses, juste méchant comme on aime, qui donne un parfait écho du côté sombre de Liv : les deux acteurs sont excellents et leurs scènes communes chargées d’électricité.

Une sensation de déjà vu

Dans la première saison, j’arrêtais pas de me dire que ça me rappelait Veronica Mars (déjà on retrouve pleins d’acteurs de la série, dont j’étais ultra fan) et j’ai découvert que Rob Thomas, le créateur de iZombie a également travaillé sur la série qui a rendu célèbre Kristen Bell #jesuispasfolle et cette dernière fait même un apparition dans la saison 2 ! #Hiiii

Rythmée, drôle, avec de vraies questions morales et du cerveau à tous les repas ! Bref, une série savoureuse :p à voir sur Netflix !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Gotham, la série sans Batman #Netflix | Olive Banane et Pastèque 8 octobre 2016 at 9 h 52 min

    […] avons regardé cette série directement après iZombie. Nous sommes passés d’un sujet “horreur fantastique” où la gravité des choses […]

  • Leave a Reply