Voyages

Séjour en famille à Peyragudes #été

Pour la première fois cette année, on a décidé de passer nos vacances à la montagne. D’ailleurs, je ne sais même pas pourquoi on ne l’avait pas fait avant, tant il est évident que la mer n’est pas forcément notre truc… Il a suffit que je vois passer une offre early booking (il fallait réserver avant le 1er mai) pour une résidence Néméa pour nous décider : 2 semaines pour le prix d’1, ça valait le coup ! 

A nous Peyragudes 

On ne connaissait pas du tout les Pyrénées, alors on a choisi, au pif, sur les photos : la résidence le Royal Néméa de Peyragudes. Environ 7 heures de route de chez nous. Mais pour la première fois, on partait en voiture, on s’est dit “allez !”.

La route elle-même de Tours est plutôt cool, même si on est parti autour du 14 juillet et que forcément c’était chargé. On s’est arrêté manger vers Bordeaux et on était là bas avant 17h.

 

Côté logement

Premier hic : l’hôtel le Royal n’était pas encore ouvert alors qu’on avait réservé celui-ci spécifiquement. On nous a mis à la résidence le Balestas “plus récente” selon les deux personnes de l’accueil. On a eu l’impression d’y gagner au change en les écoutant, on était content. Arrivés dans la résidence, on a un peu déchanté : mobilier très sommaire, plutôt ancien. 

  • 1 lit avec deux couchages superposés à l’entrée
  • 1 lit banquette à ouvrir pour 2
  • une table basse
  • 1 table et 4 chaises

Pas d’armoire pour ranger les affaires, ni même une étagère. Comment font les gens l’hiver avec tout leur matos (combi et chaussures de ski notamment ?)

Par contre, super localisation : on a ouvert les rideaux, et on n’a pu qu’être ébahis par la beauté de la montagne, face à nous, les parapentes qui volaient haut dans le ciel bleu et la route sinueuse en contrebas descendant vers la vallée.

On était un peu déçus, il faut l’avouer de l’appart lui même, mais on a vite relativisé : on était la pour deux semaines, certainement en vadrouille toute la journée. Ca serait un bon point de chute. Et puis situé à 20 m de la boulangerie… et surtout de la piscine avec accès jacuzzi et sauna compris dans le prix de la résidence. 

 

Côté activités

Le dimanche matin, à Peyragudes, quand tu viens avec Néméa tu as deux RDV : 

  • à 10h15, à la fameuse boulangerie, où l’équipe de l’accueil te fait un point sur les bons plans alentours, lieux à visiter, trucs à faire… avec un pot d’accueil 
  • à 11h, c’est au tour de la Maison de Peyragudes (l’office du tourisme local) d’organiser une réunion avec les animateurs locaux qui te présentent leurs activités (rafting, chiens de traîneaux, randonnées, location de trotinettes des montagnes, VTT, parapente…). Tu as tous les intervenants à portée de main, tu peux poser toutes tes questions en live, c’est très bien fait.

En outre, la résidence Néméa propose 2 randonnées différentes d’une demi journée avec un guide local, gratuitement. Il suffit de s’incrire à l’accueil, on les a fait la seconde semaine c’était chouette.

Et la maison de Peyragudes propose également la visite d’une bergerie. On s’était inscrits mais le jour J, on était crevés, on n’y a pas été mais on a eu de chouettes échos.

Les restaurateurs proposent aussi sur place des soirées spéciales :

  • atelier pizza pour les enfants chez Manu (Crevette a adoré et on s’est régalés)
  • tapas
  • Moules / frites au B&C (excellentes !)
  • Menu Sud Ouest à l’estancot…

Chaque jour, une animation en gros est proposée. Y’a pleins d’espaces de jeux pour enfants aussi… 

 

LA CARTE  PASS 2 PYRENNEES

A savoir : il peut etre intéressant d’avoir la carte Pass Pyrénées 2 vallées, qui permet d’avoir des avantages (de base elle coûte 3 euros mais certaines résidences l’offrent). Deux possibilités : 

1- tu mets de l’argent dessus a la maison de Peyragudes et pour chaque pallier de 50 euros, ils t’offrent un billet AR de télésiège (7,5€ le pass)

2- tu la crédites en ligne, et ensuite à chaque fois que tu la présentes chez un commerçant participant, tu as -10 ou -15%. 

Faut faire ses comptes selon les activités voulues quoi ! 

 

Ce qu’on a fait !

Tu l’auras compris, y’a pas mal de choses à faire sur place. Le seul truc, qui nous ferait peut-être réfléchir si on y retourne, c’est que la quasi totalité des activités proposées, mises à part les  activités de montagne, se fait dans la vallée. Crevette étant trop petite pour le VTT, la trottinette des montagnes, le parapente… on a fait beaucoup d’activités en bas, et du coup on a usé pas mal de pneus et d’essence à monter et descendre dans la vallée du Louron. 

 

  • Télésiège  le Prestige et balade en montagne

Le télésiège de Peryagudes ouvre les mardi et jeudi matins, uniquement (tu peux monter ton vélo !). Donc on avait planifié le coup : on est monté le jeudi, on a eu un super temps et on est redescendus à pieds, en direction du lac de Boum.

Une super balade, mais notre 6 ans (et mes genoux) a eu du mal à la fin. la nuit suivante, elle s’est réveillée en pleurant et criant parce qu’elle avait mal aux jambes… on a mis un petit moment à percuter qu’elle expérimentait ses premières courbatures ! 

La montagne ⛰ #nofilter #montagne #peyragudes #telesiege #frenchblogger

Tiens, si je faisais un #selfielac

On n’a fait qu’une seule autre grande balade, parce que Crevette est encore petite, sur les Estives de Peyresourde, sportive mais jolie !

La montagne est tellement joliiieeee, quand on habite auprès d’ellllle… depuis qu’on est là j’arrête pas de chanter Heidi… inutile de te dire que l’homme en a ras la casquette 😉

Fleur des montagnes

  • Télécabine à Luchon vers Bagnères-de-Luchon 

Quand tu as le vertige (coucou l’homme) la montée en télécabine reste une expérience intense, qui dure une bonne dizaine de minutes…. mais vaut le coup car en haut, c’est superbe ! Tu peux acheter un billet pour 20 euros environ comprenant le billet pour la télécabine + un repas au resto en haut. A savoir, on n’a pas eu le choix du menu du tout : plat et dessert imposé. A refaire, j’aurais pris un billet normal + payer mon resto au moins j’aurais manger ce qui me plait. 

 

Proche du lac de Loudenvielle (on n’a pas profité de ce lieu, mais sur place tu peux faire pas mal d’activités nautiques type pédalos, kayak…) se trouve l’espace ludique balnéo avec plusieurs bassins (bains amérindiens, romains, japonais…) dont deux ouverts aux enfants. Des jets, des bains bouillonnants, des contre courants, des cascades… C’est pas donné mais ça vaut vraiment le coup : 19€ les 2 heures par adulte et 10€ par enfant (haute saison !). On a eu une réduc avec la carte pyrénées et il existe aussi des pass Famille (pas valable à trois). Enfin, tu peux te payer un massage si tu as envie ! Au bout d’1 heure et demie, Crevette en avait marre car le bassin extérieur est pas mal squatté par les adultes… Je pense que l’idéal c’est d’y aller sans enfants pour bien profiter du lieu, mais bon 🙂 faut il encore que ce soit possible !

 

  • Ludeo / Ludik parc 

A côté de Balnéa, il y a plusieurs activités pour les kids…

Ludik parc qu’on a fait un après-midi avec des piscines à balles, des toboggans, des tyroliennes, des châteaux gonflables… Tu paies à l’heure, c’est pas très cher et pendant que tes kids courent partout, toi tu manges une crêpe sur une chaise tranquille.

Ludik parc Loudenvielle Genos

Ludéo, un espace aquatique avec une piscine, des toboggans géants et un coin pataugeoire squattée par les parents des petits mais sympa ! On a pris de jolis coups de soleil ! Y’avait pas mal de groupe de colonies / centre de loisirs donc je conseille de ne pas y aller trop tard dans l’après midi sinon il y a pas mal la queue aux toboggans. Sinon, ils proposent un coin cafeteria avec boissons, glaces et snacks et tu as pas mal de place pour poser ta serviette dans l’herbe et pique niquer si tu le souhaites.

 

Toujours dans le même coin, il y a un parcours d’accrobranche. On arrive sur place, Crevette se fait équiper… Elle a l’habitude on y va régulièrement à Tours à Gadawi Park.

Manque de bol, ce parcours n’est pas adapté au moins de 1m30-1m50. Du coup après plusieurs essais du parcours de test, la manager a été réglo et nous a remboursé les 7 euros du parcours (attention, à la maison de Peyragudes, ils nous l’avaient facturé 16 euros, ce qu’on avait trouvé cher, soyez attentifs on a du se faire rembourser !)

 

  • Rafting 

On avait très envie avec l’homme de refaire du rafting (expérimenté en Nouvelle Zélande) et on a choisi une version rafting familiale, plus douce, sur la Neste entre L’aure et Louron . On était donc accompagnés d’un guide, et d’une autre famille avec deux enfants de 8 et 12 ans. Super descente, super expérience. Crevette a bien aimé, surtout les rapides où elle rigolait (les plus jeunes ne pagaient pas !). par contre un moment on s’arrête sur le bord de la rive, on retourne le bateau et qui veut sauter à l’eau en glissant sur le canoe le fait. Elle a voulu le faire, et le guide l’a pris sous le bras en sautant dans l’eau. En fait elle a flippé, j’aurais dû réagir plus vite. Du coup elle a pas trop un souvenir d’enfer de cette activité – eau froide tout ça tout ça (nous si :p)

  

 

  • Le tour de France

Et bien oui, Peyragudes est une des étapes historiques du Tour, et nous ne savions même pas qu’il passerait en bas de notre fenêtre pendant nos vacances ! Première fois que Crevette voyait la caravane et le tour… Elle était trop contente de tous les petits goodies reçus, elle a adoré l’ambiance et c’était assez impressionnant de voir de notre balcon les hélicos, les vélos et tous les bus et camions mobilisés sur le tour (pas très écolo en CO2 tout ca tsss)

  • Découverte des villages alentours

 A la base on devait faire la balade en groupe des hauts de Mont avec un guide mais on a loupé le départ, hum, donc on a été seuls visiter ce joli village, sa placette adorable et son église chargée d’histoire.

Et les suivre, le cœur plein d’amour en savourant ma chance de les avoir dans ma vie…

Faire une belle balade dans un petit village pittoresque et boire de l’eau fraîche de source… la belle vie !

On a beaucoup aimé aussi Arreau, et on a eu la chance de participer à la fete du gateau à la broche, c’était hyper typique, vivant… et Crevette a même pêché son premier vrai poisson (et relâché bien sur !)

La fete du gateau à la broche à Arreau

  • Le parapente  

Pour 80€, j’ai pu faire mon baptême de vol en parapente, avec Jean-Luc Sarlat, réputé pour être une grande gueule dans le coin 😉 très sympa, il est pédagogue et j’ai passé un super vol avec lui après quelques émotions, mais je te raconterai ça un autre jour 🙂

 

Pratique : Pour les courses, si tu peux prévoir à l’avance c’est mieux ! Il y a un intermarché bien fourni et pas trop cher vers Gers, et un Carrefour Montagne à Loudenvielle mais il est petit, cher et peu de choix. Et pour la station essence, idem, à l’entrée de Loudenvielle !

 

Voilà, j’espère que l’article t’aura donné envie de découvrir ce coin de montagne. Perso, on a adoré ces vacances qui changent, et je pense qu’on regoutera à la Montagne l’an prochain ! Toi, tu pars où cette année ?

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Julia 17 août 2018 at 15 h 54 min

    De chouettes vacances, dis-moi ! Bisous

    • Reply Olive Banane & Pastèque 17 août 2018 at 17 h 04 min

      Comme tu dis 🙂 mais bon toi aussi visiblement !!

  • Reply Mon premier vol en parapente - Olive Banane et Pastèque 19 août 2018 at 8 h 31 min

    […] Nous voilà donc en vacances cet été à Peyragudes, dans les Hautes-Pyrénées. A peine arrivés, la première chose  que l’on voit de […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.