Fenêtre sur classe : la meilleure partie de notre nouveau rituel du matin #crevette
L'école, Le quotidien

Le nouveau rituel du matin #école

Depuis qu’on a mis Crevette dans sa nouvelle école, la vie est plus belle. Elle s’y sent bien, et elle aime y aller. Alors le matin, on a un nouveau petit rituel : on y va toutes les deux, main dans la main. Des fois on parle, des fois, non. C’est comme elle le sent.

Sa petite main cramponnée dans la mienne, c’est déjà ma dose d’amour du matin.

Sur la route, elle guette sa copine Naëlle. Tous les matins. Parce que malheureusement, Naëlle est dans une autre classe que la sienne. Alors des fois, elle traîne les pieds en espérant qu’elle nous rattrape.

A l’école, on dit bonjour au directeur qui est toujours présent à l’accueil, avec son grand sourire. On passe laver les mains. Se débarbouiller parfois quand on n’a pas été très attentifs avec l’homme après le lavage de dents :p

Et on file dans la classe. Elle enlève seule manteau et sac, elle les accroche à son porte manteau en me montrant son dessin, qu’elle a fait et qui personnalise sa place attitrée. Elle a dessiné 4 personnages. Elle demande souvent une petite soeur, du coup elle l’a dessinée : pour elle la famille n’est pas complète !

On entre, on dit bonjour à la maitresse, bonjour à l’ATSEM, et on s’assoit pour une histoire, parfois deux.

Et puis c’est le bisou-câlin. Elle me prend par la main, et m’amène vers la maîtresse. Le passage de confiance se fait. Elle lâche ma main pour prendre celle de la maîtresse (qui a vite compris que ce rituel était important pour elle et l’attend, chaque matin #jaimelamaitresse).

Et puis elle me dit Au revoir et demande le coucou à la fenêtre. Car dans cette école, il y a des ouvertures de type hublot dans le couloir. Et tous les parents, en partant, font une pause devant pour un dernier coucou à leur enfant. Certains sur la pointe des pieds, certains qui squattent, d’autres qui le font en coup de vent. J’adore ce moment. Je lui envois un bisou. Elle fait de même. Je pars. Et puis je reviens. Elle guette toujours. Alors on rit et on se renvoie un bisou.

Et je pars, pour de vrai cette fois, le coeur léger, chaque matin.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Julien 6 octobre 2016 at 9 h 27 min

    Allez ! Tu sais comment faire pour que ta fille ait un petit frère ou petite soeur ! 🙂 Et surtout ne lui donne pas un chat à la place ! 😀

  • Reply Les grandes déclarations d'amour - Olive Banane et Pastèque 16 juin 2017 at 8 h 33 min

    […] Je ne te parle même pas des coeurs avec les doigts qu’elle me fait tous les matins quand je lui fait coucou par le hublot. […]

  • Leave a Reply