lit cabane de Crevette
Ces moments-là

Le cas du lit cabane

Y’a un an, j’écrivais un article pour Deco, je t’en avais parlé ici, les 3 astuces pour la déco de la chambre de mini.  Crevette passe par là, et flashe sur le lit cabane de l’article. 

« Wow Maman trop génial, je veux çaaaa »

A l’époque, on envisageait déjà de déménager, on a donc remis à plus tard. Sur un « Promis, dès qu’on déménage et que tu as une plus grande chambre, on te prend un lit cabane ».

Et chez nous, les promesses, c’est sacré. Du coup, dès que le déménagement a été programmé, on s’est mis en chasse, l’homme et moi, d’un chouette lit cabane pour Crevette.

 

A la recherche du lit cabane idéal

Moi j’aimais ça


(534 euros quand meme !)

et ça :  

(395€)

 

L’homme n’avait pas trop d’avis

 

Et elle voulait ça, un lit avec tobogan

(mais bien sûr)

 


  (248€)

bon pour être tout à fait honnête j’aimais bien le blanc mais l’homme a dit niet pour le toboggan (finalement, il avait quand même un avis :p)

 

Au final, on a acheté chez But le lit Mi hauteur Happy

lit mi hauteur fille HAPPY

(199€)

après  avoir hésité avec le modèle Kura reversible d’IKEA : 

en gros, si ton kid veut pas dormir en haut, tu le retournes, mets le matelas en bas et ça fait jeu ou stockage en haut ! 

 

BREF !

on lui a concocté une petite chambre toute mimi… Mais… Elle n’a pas voulu dormir dedans. Pourtant la chambre était prête dès l’emménagement, c’est le premier truc quo’n a monté le lit. Elle a dit direct : 

« Je ne veux pas dormir dedans, il me fait peur, je vais dormir dans l’autre chambre.»

Celle où on avait mis son ancien lit. 

« Comme ça c’est super, j’ai une chambre et une salle de jeu»

Je me suis dit : elle ira quand elle sera prête. Et puis les semaines ont commencé à défiler. On a tenté plusieurs fois de l’y inviter. A chaque fois, niet. Je voyais venir gros le coup ou on allait devoir revendre ce foutu lit pour en acheter un classique une place. 

Et puis dimanche, l’homme la cherchait pour lui raconter l’hsitoire du soir, elle s’était planquée sous le tunnel rose de son lit. Elle a dit tout net à son père : 

« Cette nuit je dors ici ! »

A vrai dire, on y croyait moyen. Parents de peu de foi. Elle a dormi sans broncher dedans, et continue. Le lit est adopté. Comme ça. A l’arrache.

Ah ces gosses ! 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply