On a eu la chance récemment de découvrir la nouvelle collection de Terre Vivante autour du gluten :

4 livres qui permettent aux malades coéliaques ou aux intolérants au gluten de bonnes idées… Mais aussi à ceux qui n’ont pas de problème mais souhaitent tester, pour voir si les problèmes de digestions, ou maux de tête chroniques ne seraient pas liés à cette alimentation !

C’est encore l’auteur, Frédérique Barral qui en parle le mieux :

L’Homme a pu assister à une conférence de presse intimiste avec Frédérique, le docteur Marc Ducarre et Clément Ben Hammou le président de Keïal (une entreprise qui vend des produits bio sans gluten).

Voici son avis sur cette présentation de l’alimentation sans gluten.

L’avis d’Alex

Je ne suis pas personnellement touché par une intolérance au gluten. Mais dans mon entourage il y a plusieurs personnes hypersensibles (c’est le terme technique) donc je suis au courant que ce n’est pas un phénomène de mode. Par contre je n’avais aucune information sur le sujet et je trouvais étrange que l’on en parle que depuis que quelques années.
Notre membrane intestinale sert à assimiler les aliments qui sont ensuite transférés dans le sang sous forme absorbables (vous pouvez lire cet article sur le sujet). Il arrive qu’il y aie parfois quelques microscopiques trous dans cette membrane et c’est là que peuvent passer certaines protéines comme le gluten. Ces protéines pénètrent ainsi directement dans le sang et sont détectés par notre système immunitaire comme des menaces. Notre corps va réagir ensuite à chaque nouvel apport de cette protéine.

C’est ce que l’on appelle une hypersensibilité.

Il y a différentes formes d’hypersensibilité au gluten

Cela peut aller jusqu’à une maladie coeliaque (pas glop du tout avec des problèmes de selles, de concentration et de mémorisation, des soucis inflammatoires et neurologiques).
La solution consiste à supprimer tout nouvel apport en protéine (le gluten en tête). Sauf que l’industrie alimentaire en met un peu partout (ce fichu gluten a des propriétés recherchées pour un prix modique). Du coup, tout produit transformé peut en contenir, même ceux que l’on ne soupçonne pas.

Et comme l’intolérance au gluten est symptomatique des personnes qui ont une membrane intestinale perméable, il ne faut pas tomber dans une autre forme d’excès et remplacer le gluten par une autre protéine car alors nous deviendrions intolérant/hypersensible à celle-ci.
La personne intolérante au gluten devra donc jongler entre diverses farines/protéines et ne pas faire confiance aux produits transformés en industrie.

Vers une meilleure alimentation

Cela a pour conséquence (positive cette fois-ci) un meilleur suivi et équilibre alimentaire. Il y a eu des études sur l’amélioration de la vie de certaines personnes qui ont banni le gluten de leur alimentation alors qu’elles ne montraient pas d’hypersensibilité, par exemple des sportifs de haut niveau.

Même si je ne suis pas prêt à passer au sans gluten, j’ai pas mal évolué sur la question grâce à toutes ces informations. J’en sais plus sur ce mal et ses conséquences et cela me permet d’être plus proche de ceux qui en souffrent.

Concours

On vous offre le livre Mon placard sans gluten de Frédérique Barral aux éditions Terre Vivante.

Mon placard sans gluten, un livre de Frédérique Barral

 

POUR JOUER

  1. Il suffit de laisser un commentaire pour dire que tu joues
  2. Liker la page facebook d’Olive Banane & Pastèque (OBP pour les intimes) (+1)
  3. Liker la page facebook de Terre Vivante (+1)
  4. T’inscrire à ma newsletter (+1)

Le jeu se termine le 02 novembre à minuit ! Bonne chance 🙂

LE GAGNANT

gagnant-gluten

Bravo BRETONNE DU 56 ! je t’envoie un mail 

Cadeau Bonus

Recette des délicieux gâteaux de sarrazin de Frédérique Barral (Ed. Terre Vivante)

On partage avec vous la super recette des Gâteaux de sarrazin extraite du livre Petits-déjeuners sans gluten de Frédérique Barral, éditions Terre vivante : 

Pour 4 gâteaux de 8 cm de diamètre

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 15 minutes

Ingrédients :

• 65 g d’huile de coco

• 155 g de flocons de sarrasin

• 40 g de sucre de coco

• 45 g de miel

• 15 g de raisins secs

ASTUCE Utilisez des flocons de sarrasin très fins qui conviennent parfaitement à la réalisation de cette recette.

Préparation :

1 Préchauffer le four à 180 °C. Dans une casserole, faire fondre l’huile de coco.

2 Mélanger les flocons de sarrasin avec le miel et le sucre.

3 Incorporer l’huile de coco et bien mélanger pour imprégner tous les flocons. Ajouter les raisins secs.

4 Recouvrir une plaque à four de papier cuisson et disposer par dessus quatre emporte-pièces ronds. Répartir les flocons au centre des emporte-pièces, puis aplatir le dessus avec le dos d’une cuillère et tasser avec les doigts.

5 Enfourner pendant 15 minutes. Démouler délicatement, puis laisser refroidir légèrement avant de déguster.

BON APPETIT 🙂