Tu le sais, depuis Juin, j’ai repris activement le sport, notamment via La Sèche. Non seulement avec ce programme j’ai perdu plus de 7 kilos cet été, mais cela m’a aussi montré que j’aimais le sport et la sensation de me réapproprier mon corps. Cela dit, seule à la maison face à moi-même je commençais à stagner. J’ai alors vu passer l’info sur Instagram qu’une toute nouvelle salle s’ouvrait à Tours avec un programme étonnant.

La training Academy

Leur punchline était plutôt accrocheuse : Perdez 7 kilos en 6 semaines ! Avec des photos de transformations incroyables.

Et invitait à venir en découvrir plus à Tours Nord mi octobre. Ma curiosité était piquée. Et malgré le fait que ce n’est pas à côté de chez moi, je suis allée voir !

Quand je suis allée à la première réunion, j’avoue que j’étais sceptique ! Le hangar était en brut, les fils tombaient du plafond, il y a avait une dizaine de chaises… J’ai presque cru à une blague. Je me suis quand même assise et j’ai écouté.

Pour tout te dire, j’ai failli ne pas signer : je voyais trop de contraintes au programme.

La caution

Le challenge repose sur un pari. Tu déposes une caution de 297€ qui ne sera encaissée que si tu ne gagnes pas le challenge. Donc si tu ne perds pas les 7 kilos en 6 semaines.

Les deux responsables nous ont expliqué pourquoi : au début, le challenge était gratuit, mais certains challengers abandonnaient en cours de route. L’idée de mettre une “carotte” a donc été trouvé. Et je peux te dire qu’elle est très efficace, cette carotte !

Les géo-localisations

A chaque session de sport, obligation de se géolocaliser dans la salle pour valider le challenge. Soit 24 checks facebook. Je trouvais ça très intrusif, et n’avais pas envie de spammer mes contacts FB avec ça. C’est vraiment ce qui m’a fait réfléchir.

Et puis au final, ça a eu un effet différent pour moi ! L’engouement de mes amis à me voir réussir, à m’encourager, et à me féliciter a été un vrai moteur !

Et puis….

La route (pour venir j’ai besoin en tout de 2heures, dur dur à caser dans mon planning chargé)

Le badge : il faut aussi badger à chaque session, sous peine d’invalider le challenge

Faire un régime strict et protéiné (manger au petit dej du jambon ou de l’oeuf, accompagné de légumes,pas évident !)

Et le côté SLPI (Suis Les Putains d’Instructions) : ce qui n’est pas sur le guide n’entre pas dans le programme ! Bref, ca avait tout l’air d’un truc militaire 😉

J’ai quand même signé… heureusement !

Finalement, j’étais tellement motivée par la perte de poids que j’ai signé. Je ne l’ai pas regretté. J’avais peur de ne pas avoir assez de cardio, j’avais peur de me blesser à force, de ne pas perdre les 7 kilos vu que je venais d’en perdre 6 récemment… Et en fait, tout est adapté : que tu sois sportif ou pas trop, tu as les différents niveaux d’exercices. Et contrairement à ce que je croyais, plus le challenge avançait, moins j’avais mal aux genoux, au dos…

Julie – Anne Charlotte – Ma pomme – Annabelle

Au final, chaque session j’ai essayé de me donner à fond. Je remercie les coachs qui te poussent à te dépasser, te refilent un poids plus lourd parce que “mais si tu peux le faire”.

Notre super coach Johan après une séance qui tue !

Le plus dur, finalement n’a pas été le sport, mais le programme alimentaire. Quasi pas de fruit, zero sucre, des protéines sans arrêt… clairement pas mon plan habituel. J’avais peur d’avoir un manque de chocolat, mais j’avais plus des envies de fromage et de pain.

Ma fierté ? N’avoir pas fait d’écart. Avoir été plus forte que mes pulsions. Clairement, ça a payé : -9,8 kilos sur la balance, un corps bien plus affuté et tonique. Et la fierté d’avoir été au bout du challenge, sans (trop) me plaindre. Le plus fort : le soutien de mes proches, épatés par ma ténacité et ma volonté. 

Alors qu’est-ce que j’ai appris ? Que je suis une guerrière qui ne lâche rien ! Que je peux le faire. Sans faiblir. Et là c’est déjà gagné.

Je précise que ce n’est pas un post sponsorisé ! J’ai adoré ce challenge et avais envie de vous en parler, pour vous montrer que oui, c’est possible, qu’à force d’efforts et de tenacité, on peut tout faire !

De mon côté, je continue sur ma lancée sportive en m’inscrivant dans une salle près de chez moi : la TA est définitivement trop loin pour moi, et le programme en tant qu’athlète à l’année trop cher pour ma bourse de free-lance ! Mais je regrette déjà cette super ambiance familiale !

Au final : j’ai perdu 2 kilos de plus qu’espéré, et zero centime (à part l’essence pour y aller et l’huile de coude, je veux dire :p)

Tout savoir sur la Training Academy