Quand le soir, avant de me coucher, je passe la voir, pour lui dire un dernier au revoir, la remettre dans le bon sens dans le lit, ou simplement remonter sur elle la couette, j’ai toujours une bouffée d’amour qui me submerge. Et ce depuis sa naissance. Au quotidien, je me sens souvent dépassée par cette vague d’amour que j’ai pour elle. Ce fameux amour inconditionnel de parent.

Pourtant, on a eu des moments où ça n’allait pas, où c’était dur… Mais l’amour est toujours là, intact, comme au premier jour. Parfois même plus fort qu’au premier jour. 

Quand je regarde la petite personne qu’elle devient, intelligente, volontaire, drôle (mon dieu ce qu’elle est drôle !), mon petit coeur de maman est gonflé de fierté. Alors je lui dis, tous les jours, que je l’aime. Que je suis fière d’elle. Je la complimente quand elle est jolie. Je pense que c’est notre rôle aussi, en tant que parent, de leur donner cette confiance. Cette assurance qu’on les aimera toujours, quoi qu’il arrive. 

Ma beauté, ma petite caille, mon trésor. Je t’aime.