Pour cette nouvelle rentrée, comme tu le sais, Crevette était un peu anxieuse de cette nouvelle école, d’avoir à conquérir de nouveaux amis, une nouvelle maitresse…

Avec l’homme on a eu l’idée de lui glisser dans son sac un petit mot d’amour. Papa a donc écrit un mot à sa chérie d’amour et moi aussi. Elle m’a dit : et tu nous dessines maman.

Euh.

Ok, tu connais mon talent inné pour le dessin (niveau moins que maternelle) et le fait est qu’on avait pris un mini post it jaune pour le mot… Bref, j’ai bidouillé des bonhommes bâtons, avec deux robes pour nous.

T’aurais vu ses yeux qui brillaient.

On l’a mis dans la poche avant de son cartable et hop.

Je n’y ai plus pensé.

Mais elle, si. Et le soir, elle m’a dit d’une voix ravie :

« Tu sais maman, c’est trop bien le mot dans mon sac. Parce que dès que vous êtes partis, vous me manquiez déjà… Et puis j’ai montré à mes copines le mot, c’était super. »

Comme quoi, parfois, un petit rien…