Ce n’est pas toujours facile de dire non à son enfant. Attention, je ne parle pas des basiques éducatifs : 

  • ne pas répondre
  • ne pas être impoli
  • ne pas manger de bonbons en douce avant le repas
  • ne pas regarder la télé après le repas

ça va, on gère. Même si on n’est pas toujours raccord avec l’homme, car j’ai tendance a être plus souple que lui sur certaines demandes. 

Mais juste je n’ai pas envie.

Je n’ai pas envie de jouer avec elle, pas envie de raconter l’histoire du soir, pas envie de danser, pas envie de lui mettre telle musique, de la regarder jouer alors qu’elle me le demande…

Parfois, mes limites sont atteintes.

Je suis HS, je n’ai pas le moral ou tout simplement donc, je n’ai pas envie.

Dans ces cas-là, la sournoise culpabilité vient souvent me picoter la nuque. Il arrive que je lui cède, ou alors je me rappelle que j’ai aussi une vie. Que je ne suis pas que sa maman, qu’elle doit apprendre à gérer sa frustration. Que je ne suis pas à sa disposition. 

Pas évident de dire non, sur ces sollicitations d’attention. Parce qu’au fond, ça me renvoie aussi au fait qu’elle est enfant unique. À ce que je ressens douloureusement au fond de moi comme un échec : ne pas avoir encore réussi à lui offrir un frère ou une soeur…

 

Et toi, tu gères comment les “je n’ai pas envie” ?