Quand Omar Sy devient un gentleman cambrioleur, inspiré d’Arsène Lupin, cela donne une série rythmée et passionnante… Je t’en dis plus !

Lupin, dans l’ombre d’Arsène : le pitch

La bande annonce d’Arsène, sur Netflix

Il y a 25 ans, la vie du jeune Assane Diop est bouleversée lorsque son père meurt après avoir été accusé d’un crime qu’il n’a pas commis. Aujourd’hui, Assane va s’inspirer de son héros, Arsène Lupin – Gentleman Cambrioleur, pour le venger.

🎧 Écouter ma chronique sur la série LUPIN sur France Bleu Touraine

5 raisons de regarder

1. Des acteurs convaincants et charismatiques

À commencer par Omar Sy, qui est top dans le rôle (même Sharon Stone le dit !) L’acteur interprète Assane Diop, un père de famille séparé (son ex est jouée par Ludivine Sagnier), un peu à la ramasse… Car il est tiraillé entre sa vengeance, sa passion pour le vol et la supercherie et son fils, qu’il ne veut pas décevoir. Les résultats du box office ne le démentent pas : dès la première semaine, la série a cartonné, tant en France qu’outre Atlantique où Omar Sy est connu pour ses rôles dans de nombreux blockbusters.

2. Omar Sy, en gentleman cambrioleur

La bonne surprise c’est qu’Omar Sy est très crédible en gentleman cambrioleur. On l’imagine parfaitement en train de monter son coup. Comme son héros, Assane a toujours un coup d’avance, et se joue de la police avec brio, les mettant sans cesse sur de fausses pistes. La série est bourrée de clin d’œil à Lupin, et dépoussière le mythe tout en lui rendant un bel hommage, menant même les héros jusqu’à Étretat le temps d’un dernier épisode enlevé.

3. Sur fond de lutte des classes

Le petit gars de la cité qui a réussi, via le crime, et qui décide de remettre les choses en ordre, en vengeant son père. On est loin d’un Robin des bois qui redistribue l’argent aux plus pauvres, mais on assiste clairement à un clash entre ceux qui ont tout et qui abusent du pouvoir que leur confère leur argent, et ceux qui n’ont rien, et qui ont bien du mal à faire entendre leur voix. Sur fond de vengeance d’Assane envers la famille Pelligrini qu’il accuse d’avoir fait injustement accusé son père d’un vol de bijou, le poussant au suicide. En creusant, Assane va découvrir peu à peu la vérité.

4. C’est aussi drôle

Alors certes, on a le fond d’enquête, mais aussi d’action, à travers tout Paris (la ville est d’ailleurs sublimée). Mais Lupin, dans l’ombre d’Arsène est aussi une série drôle. Omar Sy arrive à créer un personnage profond, touchant mais aussi plein d’humour. On a du mal à résister à son rire éclatant et communicatif. Le show est un vrai bon divertissement familial comme on les aime.

5. Ça donne envie de relire Maurice Leblanc

Et rien que pour ça, chapeau à la série et à Omar Sy. Les livres de Maurice Leblanc se sont vendus comme des petits pains depuis la diffusion début Janvier, et les éditions Hachette ont même dû réimprimer des exemplaires, devant l’afflux de commandes… en profitant pour relooker la couv’ à l’image de celle du film. Les petits malins :

Seul bémol : la série est trop courte. 5 épisodes, ça passe très vite. D’autant que la fin laisse vraiment… sur sa faim. Heureusement, la suite arrive cet été 2021. Il n’y aura donc pas si longtemps à attendre.

Tu as vu la série Lupin ? Tu en as pensé quoi ? Dis moi tout en commentaire.