Ciné TV

VICE-VERSA, le nouveau #Pixar ♥♥♥

VICE-VERSA, le nouveau #Pixar ♥♥♥

LE BRIEF 

Le nouveau Pixar, VICE-VERSA,, sortira en salles le 17 juin prochain, après avoir été présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2015.

Son réalisateur, Peter Docter,  est notamment le papa de LÀ-HAUT, ou de MONSTRES & Cie (du lourd quoi ! ) Avec VICE-VERSA, il nous emmène dans un lieu encore plus fascinant : l’intérieur du cerveau humain où les émotions, personnifiées, sont au contrôle ! 

Ce qui m’a fortement rappelé ce super sketch de François Perusse :

 

 

L’HISTOIRE DE VICE VERSA

« Grandir n’est pas de tout repos, et la petite Riley ne fait pas exception à la règle. À cause du travail de son père, elle vient de quitter le Midwest et la vie qu’elle a toujours connue pour emménager avec sa famille à San Francisco.

Riley est guidée par ses émotions – Joie (voix de Charlotte Lebon), Peur (voix de Pierre Niney), Colère (voix de Gilles Lellouche), Dégoût (voix de Mélanie Laurent), et Tristesse (voix de Marilou Berry) >> mention spéciale pour Charlotte Lebon et Marilou Berry qui font un travail de dingues sur ces voix !! << qui vivent au Quartier Général, le centre de contrôle de l’esprit de Riley, et la conseillent dans sa vie quotidienne. Tandis que Riley et ses émotions luttent pour se faire à leur nouvelle existence à San Francisco, le chaos s’empare du Quartier Général.

Si Joie, l’émotion dominante de Riley, tente de rester positive, les différentes émotions entrent en conflit pour définir la meilleure manière de s’en sortir quand on se retrouve brusquement dans une nouvelle ville, une nouvelle école et une nouvelle maison. »

 

La famille Banane Pastèque en force au ciné ! 

On était invités pour la fête des mères, grâce au #DinseySocialClub, à voir le film dans la sublimissime salle du Grand Rex ! 

 

Dans la magnifique salle du Grand Rex pour l’avant première de Vice Versa #cinéma #Disney

Une photo publiée par mlle_a (@mlle_a) le

 

Projection Vice versa #viceversa #pixar #fetedesmeres #rainyday

Une photo publiée par @newael le

Et franchement, on a ADORE LE FILM !

Au début, je flippais un peu parce que Crevette n’a même pas vraiment trois ans (c’est dimannnnnchhhheee), et c’était sa première fois au cinéma, pour un film d’1h30.

D’autant que ça partait mal : au tout début, nous avons vu un très beau court-métrage, LAVA, avec un volcan qui chante et espère rencontrer son âme soeur.

 

 

Un dessin animé charmant… mais qui a flippé Crevette, car à un moment, la caméra part dans la mer et sur grand-écran, c’est impressionnant. Elle m’a demandé instamment alors de rentrer à la maison.

 

On est sorties un peu dans le hall, je l’ai rassurée et lui ai dit : « On attend que le vrai film commence, et si tu as toujours envie de partir on ira. » Autant vous dire que j’espèrais pas trop hein :p j’avais envie de le voir moi Vice-Versa.

Coup de bol, le film commence sur la petite héroÏne Riley en mode bébé, et Crevette a direct accroché. C’était très marrant, au cours du film, de voir ses réactions. Elle nous a posé pleins de questions. C’était chou. 

Moi j’ai vraiment trouvé ce film excellent, j’ai même eu ma petite larme à un moment, tssss. A entendre la salle, il y en avait pour tous les goûts : rires de femmes à certains moments (ah le pilote brésilien) et d’hommes à d’autres (notamment la scène à table !).

L’homme a adoré les sentiments, et nous sort régulièrement sa phrase fétiche du film « Attention, je vais passer en mode Vigifurax niveau 2 et taper du poing sur la table… » (ah ces hommes).

En rentrant, direct Crevette a voulu qu’on lui remette sur la télé (on est foutuuuus). Elle voulait récupérer le carton de l’invitation (qu’on n’avait plus bien sûr) pour revoir les monstres gentils car elle a adoré Tristesse, mais surtout Colère, avec le feu dans ses cheveux. 

 

BREF UN FILM POUR TOUTE LA FAMILLE : à mettre devant tous les yeux ! 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Geek tobogo 18 octobre 2015 at 19 h 56 min

    Super Pixar. D’une intelligence et d’une finesse rare. Pour les grands et les petits sans modération.

  • Leave a Reply