Crevette Zone, Les bobos

Les nouvelles crises de Crevette

Les nouvelles crises de Crevette

Je vais essayé de faire la note sans penser au spectre du Terrible two qui flotte au-dessus de nos têtes parce que :

1) je ne veux pas nous porter la poisse

2) ce n'est pas une fatalité

3) on n'a eu que quelques crises jusqu'à présent. J'en parlais notamment…

 

Cependant, deux choses m'alertent :

1) on est entré dans l'ère des conneries. Jusqu'à présent, je crois qu'on avait eu vraiment de la chance, parce qu'elle faisait des bêtises par inadvertance. Renverser son verre en buvant, éternuer en mangeant (et projeter par la-même le contenu de sa bouche sur mes vêtemens juste avant une sortie)…

Là, depuis une semaine, c'est un peu comme si elle le faisait expres. Renverser la bouteille de sirop (oubliée sur la table) et sauter à pieds joints dans le sirop sur le tapis, virer tous mes papiers/cartes pour la correspondance du panier en osier (habituellement hors de portée), shooter dedans et balancer les papiers au loin, allumer toutes les lumières, toucher aux boutons de tout élément electrique à sa portée dans la cuisine (pourquoi il est pas essoré le linge ? Ah Zero tour minute, tout s'explique….)

BREF : on entre dans l'ère de surflicage et sur-attention pour ne rien laisser à sa portée.

 

2) Elle fait donc des crises. Mais des crises assez intenses, où notre petit ange nous a montré qu'elle pouvait faire exploser les décibels et crier tellement aigü pendant tellement longtemps qu'à chaque fois je suis contente d'être trop pauvre (ou pas assez bobo) pour avoir de verres en cristal.

Des crises où elle se jette en arrière et se cabre comme un petit faon pris dans les phares d'un gros 4×4, comme l'enfant dans l'exorciste… Où elle hurle, pleure, et hoquette parce qu'elle hurle et pleure trop et qu'on croit toutes les deux minutes qu'elle va s'auto-étouffer (marche aussi avec des morceaux de pain dans la bouche). Des crises qui durent 30 minutes. 30 minutes de totale impuissance.

 

De notre côté on essaie un peu tout ce qu'on a sous la main en outil parental :

* le calme et la compréhension : "mais enfin ma chérie, quel mal t'habite ?"

* les cris. L'homme : "Arrete de crier" Moi : "mais si je ne crie pas, elle ne m'entend pas ! je dois couvrir ses hurlements"

* l'indifférence : on continue à faire nos trucs en espérant qu'elle se calme. (ça marche parfois pour l'autorité, rappellez-vous)

* la prendre dans nos bras : complètement inutile jusqu'à présent et compliqué puisqu'on n'arrive pas à la tenir et qu'elle en profite parfois pour nous ficher des baffes ("Non, on ne tape pas papa et maman")

* lui parler de tout et rien : "Ah mais Po (elle est en amour de la petite peluche bleue nestlé qui serait bien en train de devenir son doudou) il a l'air tout triste dans ton lit tout seul, tu viens lui faire un bisou"

* la provoquer (ne marche pas du tout mais fait un peu de bien parfois) Ex quand elle hurle "NNNOOONNN" dire "OUIIIII" #badmother

* passer outre : c'est-à-dire comme ce matin, l'habiller (on n'est pas trop de deux) alors qu'elle refuse catégoriquement, et partir chez la nounou sans chaussure ni manteau parce que déjà on a réussi à lui mettre couche + pantalon + body + tunique et qu'on est en transe avant même d'avoir véritablement commencé la journée. Passer outre, c'est aussi faire comme si de rien n'était dans la rue alors qu'elle continue à crier parce que décidément, elle n'est pas contente.

 

BREF (bis) : si vous avez des tuyaux, on prend avec RECONNAISSANCE !!

Les nouvelles crises de Crevette
Previous Post Next Post

You Might Also Like

16 Comments

  • Reply Confidences de maman 25 juin 2014 at 14 h 37 min

    Numérobis aussi se met à faire des grosses crises ….

    • Reply Olive 25 juin 2014 at 19 h 03 min

      ah et toi en plus il est plus jeune !!

  • Reply guehl angélique 25 juin 2014 at 15 h 02 min

    Pareil ici j’en peux plus. Je supporte pas ces moments là

    • Reply Olive 25 juin 2014 at 19 h 03 min

      c’est duuuur !

  • Reply le Mouton sauvage 25 juin 2014 at 15 h 07 min

    Hello, je te lis régulièrement en sous-marinant, mais là j’ai un bouquin qui pourrait t’être utile : J’ai tout essayé, d’Isabelle Filliozat. Il traite des crises qui surviennent entre les âges de 1 et 5 ans. Ce qui est chouette dans ce livre, c’est qu’il permet de comprendre comment l’enfant en vient à faire une crise, et qu’il donne des conseils pratiques pour les éviter quand c’est possible et les gérer quand elles surviennent. Le bouquin est classé en courts chapitres, tu peux aller direct à ce qui t’intéresse. Et en plus il est pas cher !

    • Reply Olive 25 juin 2014 at 19 h 03 min

      ah j’aime bien Filliozat en plus et sa façon de voir les choses
      merci on va l’acheter !!

  • Reply Clara 25 juin 2014 at 15 h 47 min

    Idem, je ne peux que te recommander "J’ai tout essayé" d’Isabelle Filliozat, plein de bon sens dans la compréhension de ce qu’il se passe dans la tête de nos enfants à ces moments-là (et comprendre, ça aide à la bienveillance).
    Un enfant qui crise, c’est un enfant qui a un message à faire passer et qui n’y arrive pas autrement, avec l’expérience et le recul nous parvenons à les aider à s’exprimer différemment…
    Petit point motivation : le "terrible two" c’est cette phase d’autonomisation où nos enfants nous font comprendre qu’ils ne sont pas de simples prolongations de nous-mêmes.
    Petit point démotivation : le "terrible two" ne désignerait pas seulement l’âge d’apparition du phénomène mais sa durée… Bon courage ! (Nous c’est la même)

    • Reply Olive 25 juin 2014 at 19 h 04 min

      le problème, c’est qu’on n’arrive jamais à savoir ce qu’elle veut dans ces cas la 🙂
      en tout cas on tente surtout de lui faire comprendre que ce n’est pas elle qui décide !

  • Reply cora 25 juin 2014 at 17 h 02 min

    on fait une commande groupée les filles ? (si on est plusieures à avoir penser qu’on y arrivera JAMMMMMAISSSS)

    • Reply Olive 25 juin 2014 at 19 h 04 min

      :))) le tien aussi ?

  • Reply Marjolaine Mamour 26 juin 2014 at 0 h 57 min

    J’ai pas de conseils… Minus 4 ans m’en fait toujours…

    • Reply Olive 26 juin 2014 at 10 h 18 min

      #ouch

  • Reply les mercredis jolis 28 juin 2014 at 21 h 49 min

    je compatis… avec ma fille j’ai connu cette période, notre tactique a été de la mettre systématiquement au coin à chaque bêtise, ça a duré 10-15 jours, après elle en a eu marre, elle a cédé. ça été assez dur pour nous, pauvres parents, il y a des jours où on ne faisait que ça, parfois elle sortait du coin et y retournait 2 minutes après… il ne faut pas céder et que les deux parents sont d’accord.après, elle a un caractère plutôt facile quand même… je vois la différence avec baby boy qui a commencé très tôt les conneries (dés qu’il a su marche soit 11 mois…) et les colères un peu après… A 16 mois je ne sais pas si je peux le mettre au coin… sa punition? le parc… sinon j’ai vu que pour les enfants plus grand (à partir de 3 ans?) il y’a la technique de la bouteille: tu mets de la colle, de l’eau et des paillettes, tu la secoue et tu la donne à regarder à l’enfant en colère pour qu’il se calme. il y a aussi: proposer à l’enfant de dessiner sa colère et ensuite l’enfermer dans une boîte… jamais testé mais pourquoi pas?

    • Reply Olive 28 juin 2014 at 23 h 59 min

      merci pour les pistes !

  • Reply Ay 1 juillet 2014 at 11 h 20 min

    Ah merci pour ce billet, qui me fait penser que non, je ne suis pas seule à vivre des moments comme ça ! Mon mien, 2 ans demain, pas loin de Crevette donc, est lui aussi entré en phase défi (avec tirage de langue en veux-tu en voilà (merci la crêche)), bêtises en tout genre, la main qui se lève ("va t’en maman" ça fait plaisir…) et colères depuis 1 gros mois maintenant (ça me parait beaucoup plus même…) et je me sens déjà à bout …
    Effectivement, le livre d’Isabelle Fillozat "J’ai tout essayé" donne de bons conseils mais surtout aide à dédramatiser et à mieux comprendre son enfant.
    Pour ma part, s’il se roule par terre, je le laisse et je lui dit que j’attends qu’il se calme. Pour les bêtises c’est le coin, ou (je n’ai essayé qu’une fois) c’est puni dans sa chambre. 1 ou 2 minutes, mais pour qu’il comprenne sa bêtise. Après, c’est le câlin.
    Alors, courage ! il parait que ça les fait grandir, ces phases de défi et de bêtises, alors on s’accroche ! ^^

    • Reply Olive 1 juillet 2014 at 12 h 22 min

      j’ai l’impression aussi que c’est plus flagrant chez nous quand elle est fatiguée (ex grosse crise ce matin parce qu’on l’a réveillée et que le temps partagé ensemble était plus court que d’habitude !) du copu l’homme a acheté le bouquin de Filliozat je te redis quand je l’ai lu ;p

    Leave a Reply