Partir (r)assuré en Vacances d’hiver

Quand tu imagines le nombre de choses qu’il peut t’arriver en vacances, et encore plus pendant l’hiver, ça fait froid dans le dos. Alors oui, je te l’accorde, penser à une assurance, ce n’est pas franchement la première idée qui vient à l’esprit quand on parle de vacances. Pourtant, y penser AVANT peut t’aider PENDANT et APRÈS. Comment partir l’esprit tranquille en vacances ?

Les scénarios catastrophe en vacances d’hiver

Voyons (avec humour) quelques accidents qui peuvent arriver en vacances d’hiver :

  • Le vol plané suite à une glissade sur une plaque de verglas (probabilité d’os cassé 85%*)
  • Tomber dans une crevasse en faisant une rando à raquette (probabilité 5%* mais ça doit faire mal là où ça passe)
  • Aller faire un câlin à un arbre en faisant du ski (probabilité dents cassées 52%*)
  • Jouer aux auto-tamponneuses en quad sur neige (probabilité de passage à l’hôpital : 46%*)
  • Tomber tête en avant sur la glace en faisant du patin (probabilité d’une énorme bosse : 100%*)
  • Jouer au curling, le prendre dans les pieds et faire un rouler-bouler (probabilité de bleus : 115 %*)
  • Faire un vol plané en snowboard (probabilité de bras ou jambe cassé.e 59%*)
  • Se faire mordre par un chien de traîneau (probabilité 1%*, ces chiens sont des crèmes, faudrait vraiment que vous l’ayez cherché)

* stats purement inventées par l’auteure ;p

Sans compter les accidents hors pratique sportive type : se brûler en mangeant une bonne raclette, se blesser en installant les pneus neiges, se fouler la cheville en allant chercher son mini à son cours de ski, faire une indigestion de tartiflette, se casser le bras en glissant dans le jacuzzi…

En revanche, pour être un peu sérieux, selon un article du Figaro, rien qu’en 2019 il y aurait eu 143 112 blessés aux sports d’hiver. Ça fait réfléchir !

Faut-il souscrire une assurance particulière ?

Si tu veux te rassurer, sache qu’en effet, il est tout à fait possible de s’assurer avec une mutuelle santé comme Groupama par exemple. Tu peux souscrire à une assurance “neige” qui prend en charge tes soins médicaux le cas échéant, mais aussi l’assistance rapatriement ou l’indemnisation si tu blesses un autre vacancier sur les pistes.

Vérifie quand même au préalable que ton assurance ne te couvre pas en cas d’accident à la montagne (exemple la garantie villégiature qui te couvre sur ton logement de vacances). C’est notamment le cas des assurances multirisques habitations qui prennent en charge les dommages, si tu provoques un accident. Renseigne-toi quand même pour savoir ce qu’il se passe si c’est toi qui es blessé. Après tout, ton assureur est là pour répondre à tes questions, profites-en !

Autre possibilité : sais-tu si tu as une assurance liée à ta carte bancaire ? En payant ton matériel sportif sur place par carte bleue, il est possible que tu sois couvert en cas de casse ou de petit accident. Allo, Mr le banquier ?

Bref, j’espère que ce petit article t’aura plu (et fait sourire). En attendant, sois bien prudent si tu pars au ski : protège tes poignets, fixe bien tes chaussures de ski et pense à mettre un casque, c’est plus prudent !