Le marché des cosmétiques bio a connu un véritable essor depuis quelques décennies avec des produits qui occupent une place croissante dans la routine beauté des consommateurs. La clientèle de ces produits s’accroît de jour en jour. Cet engouement se justifie par la bonne qualité des formules que les marques proposent et l’authenticité de leur engagement aux yeux des consommateurs. Après avoir lu cet article, tu comprendras les valeurs sur lesquelles se basent les marques pour mettre sur le marché des produits de bonne qualité, efficaces, respectueux de l’homme et de l’environnement.

Les cosmétiques bio : garanties pour le consommateur

Il est aujourd’hui presque impossible de passer à côté des cosmétiques estampillés bio dans les rayons des magasins. Cependant, faire un choix adéquat peut devenir un réel casse-tête parmi les nombreuses marques qui déclarent leurs produits “naturels” ou qui valorisent leur côté bio. Mais comment reconnaître un produit bio ?

Le caractère “BIO” des produits cosmétiques

En général, qui parle de produit bio, parle de produit issu de l’agriculture biologique. L’utilisation du terme “bio” pour les cosmétiques repose sur des démarches privées et volontaires qui prévoient la composition du produit avec des ingrédients agricoles certifiés biologiques. C’est le cas de plusieurs marques comme “Absolution”, “Boho green make-up”, “De Vermalle” et beaucoup d’autres, présentes sur https://box-evidence.com/marques/, qui remplissent les conditions nécessaires pour donner à un produit, le caractère bio :

  • la qualification “bio” est attribuée seulement au composant agricole du produit
  • la composition du produit en ingrédients d’origine agricole certifiés biologiques doit être considérable
  • le produit doit être exempt ou doit contenir très peu de substances chimiques de synthèse.

Dans la plupart des cas, ces démarches font l’objet d’un contrôle par un organisme indépendant.

Des produits certifiés et labellisés bio

La cosmétique bio est non seulement un produit contenant des ingrédients qui proviennent de l’agriculture biologique, mais il est aussi caractérisé par la présence d’un organisme de certification et d’un label certifié. De nombreuses marques disposent d’un label bio, et doivent ainsi répondre à un cahier des charges spécifique, le label étant le garant de la qualité du produit bio disponible dans le commerce. Il existe une dizaine de labels concernant les produits cosmétiques bio parmi lesquels se trouvent “Bio cohérence”, “Cosmébio”, “Nature & Progrès” ou encore “Ecocert”.

Je tiens aussi à mettre l’accent sur le fait que plusieurs labels européens, dont Cosmébio et le référentiel français Ecocert, se sont entendus sur un cahier des charges commun. Ce n’est rien d’autre que le référentiel COSMOS qui dispose d’une charte de certification impliquant qu’au moins :

  • 95 % des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle
  • 95 % des ingrédients végétaux doivent provenir de l’agriculture biologique
  • 10 % de l’ensemble des ingrédients doivent provenir de l’agriculture biologique.

La plupart des labels garantissent au consommateur, des cosmétiques fabriqués avec des ingrédients sans aucune utilisation de parabens, d’OGM et de produits chimiques de synthèse comme les désherbants et engrais. Autrement dit, des produits respectueux de la peau et de la santé de l’être humain. Mais en dehors de cela, les marques prennent également des engagements éthiques et certaines d’entre elles vont même au-delà des exigences du cahier des charges.

Les engagements éthiques des marques

Certaines marques préfèrent traiter de façon durable avec des producteurs sélectionnés minutieusement, et ce, dans le but d’offrir à la clientèle des produits de qualité et de s’engager dans un commerce équitable. De plus, elles mènent des actions pour préserver les animaux et la planète.

La valorisation des collaborateurs et partenaires

Cet engagement consiste à ce que les marques collaborent avec des agriculteurs d’ingrédients naturels et bio, le plus gros défi des entreprises actuelles étant de continuer à consommer sans ruiner la planète. Les collaborateurs et partenaires sont valorisés, puisque ces marques garantissent de bonnes conditions de vie et de travail compatibles avec la dignité et l’épanouissement. De plus, elles soutiennent financièrement le producteur et sa communauté et incluent toute une série de critères écologiques pour une production durable et respectueuse de l’environnement.

Un engagement pour la planète

Il s’agit ici de protection de l’environnement avec un processus de fabrication des produits, qui se fait de manière à éliminer les méthodes qui sont nocives à la nature. Les produits sont donc bien fabriqués et bien protégés avec des emballages qui doivent correspondre à la philosophie et les engagements de la marque. Plusieurs marques limitent l’impact écologique en proposant en majorité des emballages recyclables ou d’origine végétale.

Certaines entreprises s’engagent à verser chaque année, 1 % de leur chiffre d’affaires à des associations, pour leur action sur les sujets environnementaux. Il en existe qui vont jusqu’à acheter des terres sur lesquelles s’installent des agriculteurs en transition bio. D’autres centralisent plutôt leurs dons sur des programmes de reforestation ou encore sur le nettoyage des océans.

Le respect des animaux

En dehors de l’utilisation des ingrédients agricoles et 0 % controversés, les cosmétiques bio ne nécessitent que les ingrédients issus naturellement de la production animale tels que le lait, le miel, la cire. En effet, le respect de la vie animale est l’une des préoccupations les plus importantes pour plusieurs marques. Certaines proposent même des cosmétiques bio et vegan. La législation européenne interdit de ce fait, les expérimentations faites sur les animaux en ce qui concerne les produits cosmétiques.

Nombreux sont les labels qui valorisent la protection de la vie animale et un nombre considérable de marques de cosmétiques bio y adhérent selon leur convenance. Personnellement, je peux dire que l’adhésion à ces labels me permet de faire le tri concernant l’achat de produits cosmétiques. En outre, la mention “Non testé sur les animaux”, “PETA Cruelty-Free” ou encore le logo “beauty without bunnies de PETA” atteste que le produit est exempt de cruauté animale. Tu sauras ainsi que le produit a été mis au point sans test sur les animaux. En achetant uniquement les produits non testés sur les animaux, tu participes à la sauvegarde et à la protection de ces derniers.

En résumé, de plus en plus de consommateurs passent au bio en raison de l’assurance qu’ils ont de consommer des cosmétiques plus sains qui préservent leur peau et leur santé. Ces produits excluent non seulement les perturbateurs endocriniens, mais sont confectionnés suivant un processus de fabrication, d’emballage ou de transport qui préserve l’Homme, les animaux, ainsi que leur environnement.