noreille.jpg @Olive

 

Je vous vois déjà hausser le sourcil, interrogateurs : « Premiers moments mère/fille ? Mais la crevette n’a pas presque deux mois ? » (parce que oui, vous suivez attentivement ce blog et donc être totalement au parfum… 😉 Or donc. Soit, vous êtes dans le vrai. Et soit, il y a déjà eu de beaux moments entre ma fille (uhuhuh je ne m’y fais pas, “ma fille”) et moi depuis sa naissance. Genre, sa naissance. Mais, depuis trois semaines sont apparus les premiers sourires. Et, depuis deux semaines, les premiers élans conversationnels de la crevette à base de areuh. Je vous jure qu’on a l’impression qu’elle dit “Areuh” parmi tous ses petits cris ravis. 

 

Cette semaine, j’ai donc décidé d’instaurer de vrais moments entre elle et moi. De ceux où je m’occupe d’elle sans rien faire d’autre à côté. Ni télé, ni ordi, ni musique. Juste elle et moi. En général, je l’allonge sur le canapé et je me tourne vers elle. Et là, on commence à discuter. Moi en mode regressif, oscillant entre une vraie discussion « Savais-tu que Nietzsche… » et des « bobabubibi » qui, selon ma soeur adorée, seraient excellents pour le développement futur du langage des bébés, contrairement aux idées reçues impliquant des séquelles dégénératives 😉 En plus, c’est très bon pour le moral (enfin le mien surtout, j’adore). Donc, je lui parle et j’attends qu’elle me réponde. Déjà en langage non-verbal (on sent que j’ai fait psycho hein…) impliquant grosse marade et yeux écarquillés. Puis en vraie communicaton. Là elle se met à moitié à chanter et ses phrases mélodiques m’éclatent. 

 

Hier, je me suis même lancée (va savoir pourquoi) dans les cris d’animaux. Sauf qu’au bout de 4 ou 5, j’étais en panne d’idées. L’homme, le soir, m’a évidemment rappelé que vache et cochon sont très faciles à faire. Sic. Le bon point : maintenant je sais qu’elle aime le cri du chat et du singe (ou alors elle aime me voir faire le cri du singe… Hum….) mais ne kiffe que modérément le chien. Mon dieu, à quoi en suis-je réduite ? Je passe trop de temps à la maison seiule avec elle ? 😉

 

Conseil du jour : prenez de vraies pauses à deux avec bébé. C’est bon pour le moral, le sien et le vôtre, et cela évite grandement que vous vous sentiez réduite aux rôles de distributrice de lait ou changeuse de couches.