Mon troisième tatouage
Ma Life

Mon troisième tatouage

J’ai longtemps réfléchi avant de faire mon premier tatouage, bien consciente qu’une fois fait, il m’accompagnerait pour la vie. Je voulais être sûre du symbole lui-même.

Premier tatoo : la libellule

Rapidement la libellule s’est imposée à moi. Envie de poésie, de légèreté. De beauté. Tout ce à quoi j’aspirais à  ce moment-là de ma vie. J’avais 28 ans.

La localisation : en bas du dos. Je ne voulais pas au milieu, car on m’avait dit que les anesthésistes refusent la péridurale s’il y a un tatoo à cet endroit la. Je ne suis pas maso 😉

Je voulais au départ une libellule un peu tribale, et en discutant avec le tatoueur, il m’a fait changer d’avis, pour une libellule plus naturaliste. Je ne regrette pas de l’avoir écouté. Le tatoo lui-même n’est cependant pas forcément aussi réussi que j’aurais aimé. Mais en fait, vu sa localisation, il ne me pose pas de problème car je ne le vois que rarement. Je sais que ma libellule est là, qu’elle m’accompagne. C’est un souffle, une plume, je l’oublie…

Peut-être que je l’améliorerai un jour, mais ce n’est pas ma priorité. Il est imparfait, certes, mais à moi !

 

Mon second tatoo : ma preuve d’amour

Quand j’ai su qu’Alexandre était l’homme de ma vie, j’ai eu envie d’inscrire cet amour en moi, via l’encre. A nouveau. A & A. Audrey & Alexandre. Au début, j’attendais, parce qu’on en avait parlé, on voulait le faire tous les deux. Rapidement j’ai senti que l’homme ne me suivrait pas. Pas parce qu’il ne m’aime pas hein. Mais parce qu’un tatoo, c’est une vraie décision à prendre. Qui se murit. Enfin, c’est ce que je me suis toujours dit et j’ai respecté ça. Il me dit parfois qu’il le fera, mais je pense, qu’en fait, il ne le fera pas. Au début, ça me gênait. Plus maintenant. J’aime mon tatoo. 

Contre l’avis du tatoueur, j’ai mis le sens de lecture pour moi. Je me fiche que les autres n’arrivent pas à le décrypter. Des volutes, une étoile, nos initiales, qu’il faut réussir à déchiffrer. J’aime être la détentrice de ce secret…

 

Et puis, ce troisième tatouage…

J’ai toujours su que je referais un tatouage. Parce qu’une fois que tu en as fait un, tu choppes cet espèce de virus. Qui te donne envie d’en faire plus. Que mon corps soit porteur de sens. C’est important pour moi qui ai toujours lutter contre le mien. 

Mais je ne pensais pas que cela se ferait comme ça ! Je voulais un tatouage à base de triangles, j’ai une passion inexpliquée pour les triangles, qui me fascinent. Je voulais faire une composition sur mon avant-bras, pour représenter ma famille. J’attends donc, depuis 3 ans, que BB2 vienne. Pour faire mon tatouage. C’est idiot, mais c’est comme ça. 

Et puis il y a eu ma soeur.

Ma soeur <3

A Noël. Sache que ma sister habite en Australie. Autant te dire qu’on ne se voit pas un WE sur deux. Et ce 25 décembre, elle me demande :

Elle : Ça te dirait de faire un tatouage toutes les deux ?

Moi : Le même ? 

Elle : Oui.

Moi : Ok, bonne idée.

On a commencé à regarder. Moi des runes sur les soeurs, je cherchais un symbole sororal. Comme ça. 

Sauf qu’en fait, ma soeur était VRAIMENT décidée. Le soir même elle trouvait un dessin qui lui plaisait et regardait sur Google le tatoueur parfait pour l’occas. Parce qu’en fait, ma soeur a toujours rêvé d’en faire un, sans passer le pas. Et moi, j’y étais déjà allée deux fois. Ça la rassurait de le faire ensemble. Avec son départ imminent, il y avait comme une urgence à le faire, là, maintenant. On a pris RDV. 

L’homme était étonné : « Tu vas vraiment le faire ? Comme ça ? Sur un coup de tête ? » Justement parce qu’il savait que j’ai toujours réfléchi chacun de mes tatoos.

Alors on l’a fait.

Le 28, le lendemain de l’anniversaire de ma soeur adorée, on était chez Gody, tatoueur qui “normalement ne devait pas travailler, mais a bien aimé le projet des 2 soeurs”. 

Gody Art Tatoo Tours

Elle est passée la première. J’étais émue. Pas stressée pour un sou.

Ça a été rapide. Efficace. Un très beau tatouage. En miroir l’une de l’autre, sur nos poignets respectifs.

 

 

 

Des hirondelles. Un peu banal peut-être et pourtant. Tout à fait nous. L’envie de liberté, d’envol. De renouveau. 

Moi dans ma nouvelle vie. Ma soeur pour se donner la force de s’autoriser à être pleinement elle. Heureuse. 

Et putain, qu’est-ce qu’on a bien fait. Parce qu’à chaque fois que je vois mon tatoo, je pense à elle, si loin à des milliers de kilomètres. Et ça me donne la force. Ça me remplit d’amour.

Alors oui, c’était clairement un tatouage coup de tête. Mais clairement aussi un tatouage coup d’amour. 

tatoo-hirondelles-soeurs

 

Et toi, tu as un tatoo ? C’est quoi son histoire ?

Previous Post Next Post

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Kid Friendly 16 avril 2018 at 11 h 32 min

    Je n’ai pas de tatouage et je n’en ferai sans doute jamais, mais j’ai beaucoup aimé lire l’histoire des tiens et je trouve les hirondelles très jolies. Si je devais un jour en faire un, je pense que ce serait sur le poignet. Je trouve ça hyper gracieux.

  • Reply Maryne 16 avril 2018 at 22 h 43 min

    Merci pour ce joli poste. Très bien écrit. Et si émouvant. Je chercher tjs le motif. Celui dont on ne se lassera jamais. Celui avec lequel on n’aura pas l’air con à 60 ans 😉 tes hirondelles sont si jolies et ont une si jolie signification. Merci et longue vie à l’hirondelle qui sommeille en toi 😉

  • Reply Estelle Demontrond-Box 17 avril 2018 at 21 h 16 min

    Ma sœur adorée… mon tatouage, “notre” tatouage, j’en sui si fière ! Il me donne tellement de force car moi aussi, à chaque fois que je le vois, je pense à toi, ton merveilleux sourire et ton optimisme indéfectible et contagieux. Il me donne du cœur, de la force.
    Je ne regretterai jamais ce tatouage que j’ai couvé 25 ans et mis une nuit à organiser car il symbolise notre complicité et amour, courage et liberté.
    Je t’aime

    • Reply Olive Banane & Pastèque 17 avril 2018 at 22 h 19 min

      Je t’aime fort aussi ! Je ne serais pas la même sans toi ! Ton courage et ta force m’inspire au quotidien

  • Reply Julie 18 avril 2018 at 9 h 31 min

    oh c’est super mimi comme histoire, et ca me rappelle tellement la mienne!!!
    j’ai fais mon 1er tattoo avec ma soeur, presque un coup de tête aussi, et je l’aime (ma soeur et le tattoo! 😉 beaucoup!!!
    depuis j’en ai fais 2 de plus; pour mes 35ans, pour me signifier ma transition, ma reconquête de moi-même….

  • Reply Marianne 23 avril 2018 at 18 h 51 min

    Coucou Audrey vraiment sympa ton article 🙂
    Pour ma part je n’ai pas de tatouages mais j’ai très envie d’en faire après je ne sais pas si je sauterai le pas ! Je sas déjà ce que je veux, où je veux !
    Le tatouage avec ta soeur est vraiment beau j’adore c’est un signe d’amour comme pour le A&A 🙂
    Je t’embrasse
    Marianne

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.