Astuces de parents, Crevette

Mettre les cauchemars à la poubelle

Comme tous les enfants, Crevette aime regarder les dessins animés. Elle aime particulièrement les fées, princesses and co. Elle regarde notamment les Winx sur Netflix : elle a vraiment aimé la première saison. Sauf que la deuxième est beaucoup plus noire que la précédente.

On a commencé à regarder un épisode et rapidement, on a compris que ce n’était pas de son âge et stoppé l’épisode : des monstres venant du monde des rêves qui capturent des gens pour les remplacer par des métamorphes dans le monde humain… Notamment un crocodile, marchant sur ses pattes comme un humain, parlant et grognant…  

Bref, rien que le pitch tu comprends qu’il y a erreur de casting sur l’âge. 

Bien qu’on aie réagit assez rapidement, les cauchemars ont commencé quelques temps après. Je n’ai pas tout de suite fait le lien.

Des réveils à 4 h du matin, et la poulette qui débarque systématiquement dans notre lit.

« J’ai peur du noir » 

« J’ai fait un cauchemar. »

 

Le cauchemar du crocodile

En creusant un peu elle a fini par dire « J’ai peur du crocodile ».

Inutile de te dire que j’ai culpabilisée comme une malade (‘ »j’aurais pas du la laisser regarder… » j’ai d’ailleurs depuis découvert un filtre pour restreindre le choix sur netflix aux dessins animés pour les « tout-petits »). Et dans ces cas-là, tu as beau expliqué par A+B que c’est un dessin animé, que ce n’est pas pour de vrai, que les crocodiles qui parlent n’existent pas…. Rien n’y a fait. Alors j’ai tenté un truc un soir. 

« Et si on faisait le dessin du crocodile qui fait peur, et qu’on le froisse, on le déchire en mille morceaux et on le met à la poubelle ? Comme ça il disparaitra ? »

Elle a adoré l’idée.

 

Le dessin du cauchemar

On a dessiné ensemble. Le crocodile. Sophie (un des personnages enlevés et remplacés), et aussi le policier (aucun souvenir d’un policier !). Comme quoi il faut vraiment être hyper vigilant, ça les marque vite ! 

On a bien fait les détails. La tour Eiffel en fond, comme dans le dessin animé. On a colorié. Après, elle a voulu faire une grande croix dessus. 

On a répété plusieurs fois, comme un mantra : « Je n’aurai plus peur de vous ! A la poubelle les monstres !  »

Et puis elle a déchiré le dessin en petits morceaux. 

J’ai tout mis dans un sac. 

Puis elle s’est couchée. A dormi très vite. Et n’est pas venue dans notre lit au matin. Est-ce que ca a déjà marché ?

 

Stop poubelle 

Le lendemain, sur le chemin de l’école, on a dispersé à chaque poubelle rencontrée des morceaux du dessin/cauchemar. J’en ai compté 9. 9 arrêts poubelle, et durant tout le chemin, elle chantonnait.

« Lalalalalaaaa, j’aurais plus peur de vous, vous viendrez plus dans ma chammmbree lalala lalèèrrre »

On a jeté les derniers morceaux dans la poubelle face à son école. Elle m’a regardé, ravie. L’avenir me dira si ça a marché ! 

 

ASTUCES BONUS

Une de mes amies m’a suggéré autre une bonne astuce anti-cauchemars et frayeurs concernant les monstres, sorcières and co : mettre sur la porte de l’enfant un sens interdit, et coller dessus toutes les représentations de ce qui lui fait peur. Interdit d’entrer dans ma chambre ! 

 

Si tu partages tes astuces en commentaires, je les ajouterai à la liste ! 

 

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Elodie Bougas 2 avril 2017 at 19 h 18 min

    C’est trop mignon comme idée 🙂

    • Reply Olive Banane & Pastèque 2 avril 2017 at 21 h 12 min

      j’ai l’impression que ca marche meme si je n’exclue pas de le refaire une fois pour le meme cauchemar.. Jusqu’à ce qu’elle n’y pense plus !

    Leave a Reply