L'école

A la rencontre de notre fille

https://i2.wp.com/olive-banane-et-pasteque.com/wp-content/uploads/2012/06/maternite-tawara-machi-L-xIyHy4.jpeg?resize=350%2C279

 

Mercredi dernier, fin de journée. Y’a comme un truc qui me fait sentir que l’accouchement va bientôt arriver. L’homme part tranquillement à son cours de sport, je me pose devant la télé, un reportage sur les maternités (comme de par hasard 😉

 

21h30.  Je me demande si les cris de bébé du reportage ne me font pas faire un faux travail. J’ai l’impression de ressentir pour la première fois une vraie contraction. Pour être sûre, je dégaine mon application BabyBump pour compter les contractions. 

 

22H15. L’homme rentre, fatigué de son cours. Je lui annonce que si « ce n’est pas pour ce soir, ca sera demain ». Il lève un sourcil, et lance un « Je vais quand même pouvoir dormir avant ? » Ah les hommes 🙂 

 

23h. Au lit en pyjama (pour faire plaisir à l’homme), je tente moi aussi de dormir un peu. Mais les contractions deviennent plus fortes, je ne peux pas rester allongée. J’ai compris. C’est sûr la crevette arrive. L’homme me lance un « Beuh tu te leves ?…  Tu te rhabilles ??? » Amusée, je lui explique que cette fois c’est sûr. Même si je n’ai pas perdu la poche des eaux. Je tente de le rassurer : « Essaie de te reposer au max, quand il faut y aller, je te dis » La bonne blague.

Je finis ma valise, bien accroupie comme on m’a conseillée, et commence à affronter les vraies contractions, celles qui te clouent le bec. Je tente plusieures positions jusqu’à ce qu’aucune ne me calme vraiment. Un oeil sur l’application : je vois qu’elles sont de plus en plus fréquentes. C’est maintenant. Il est 00h20, l’homme se relève un peu dépité d’abréger une nuit même pas commencée, s’habille. On est pas rassurés, mais on sait qu’il n’y a plus le choix. Il faut y aller et affronter cette nouvelle étape qui nous flippe un peu : l’accouchement.

 

00h35. On a décidé d’aller à pied à l’hôpital. Là j’imagine votre tête 🙂 Mais on n’est à 15 min max à pieds, on se dit : « le temps que le taxi arrive, on sera déjà à l’hôpital. » Quand on avait prévu ça, on n’avait pas pris en compte le facteur « contractions ». On fait à peine 100 mètres, que je suis déjà appuyée contre une barrière pour en gérer une. L’homme me frotte le bas du dos comme il l’a appris en cours de préparation. Chou. Moi, je commence à comprendre confusément que ça ne va pas être si facile d’y aller. A ce moment-là, on passe devant l’arrêt de bus. Il est 00h45, on se retourne la bus arrive ! Si j’ai pas d’ange-gardien qui veille sur moi, j’ai vraiment une chance de ouf. On chope donc le bus pour aller accoucher 😉 

 

01h. On arrive devant l’hôpital. Les contractions sont de plus en plus vives, mais gérables. Je douille quand même.On n’arrive pas à imaginer avant de le vivre. Je mets en pratique mes respirations yoga (tu parles !). Je suis ravie d’apercevoir enfin l’hôpital. Sauf que c’est la première fois que j’arrive en pleine nuit. On passe devant l’entrée des urgences classiques, et on va à la porte principale : close. Je me souviens qu’il y a une entrée Urgences Maternité un peu plus loin. (contraction) On s’y rend. « Pour véhicules seulement ». L’homme un peu stressé me dit « on aurait dû entrer aux urgences générales ». Demi-tour (contraction). A l’accueil, ils nous disent : « mais non vous devez aller à l’entrée principale ». (contraction) Là je commence à avoir envie de tuer quelqu’un. Demi-tour. Entrée principale. (contraction) On finit par dénicher un interphone. 

L’homme : « Ma femme accouche ! » BIIIIP « poussez la porte ». On vient de perdre presque 20 minutes a essayer d’entrer à l’hôpital. On est mi-morts de rire, mi-affligés. A l’entrée maternité, un infirmier nous accueille avec de bonnes vannes qui, en temps normal, m’auraient fait rire. Pas là. Je ne veux qu’une chose, qu’on me monte à la salle d’accouchement. On me prend la tension, j’ai droit au test d’urine et quand la sage femme voit l’intensité de mes contractions, on me monte rapidement à l’étage. Là, c’est le tour de l’examen en salle de pré-accouchement. Mon col est déjà ouvert à 4. Je passe directement en salle d’accouchement. Joie.

 

01h30. Toutes mes bonnes résolutions, notre projet de naissance et ce qu’on s’était dit vole en éclat. On n’est plus dans la projection de l’évenèment : on le vit. A la question « vous voulez une péridurale ? » j’ai lancé un « Oui » franc et fort. Et j’ai tout suivi la procédure comme ils m’ont dit de le faire et tout oublier le reste. Et je ne le regrette pas. Je ne me suis pas shootée à l’anesthésie, car je voulais quand même sentir mon accouchement (ce qui a un peu énervé la sage-femme : « si on vous met une péridurale, ce n’est pas pour que vous souffriez ! » mais ça, je m’en fiche ! c’est MON accouchement). L’homme est là, il assure, calme (en apparence), il me coache « là tu retiens ta respiration attention ». On trouve même le temps de faire des photos à la con dans la salle… on ne change pas sa nature !

Et puis contrairement à tout ce qu’on m’avait dit, la péridurale n’a pas ralenti le travail. A raison de deux centimètres d’ouverture de mon col par heure, puis une heure d’attente pour commencer la poussée, puis 30 min de poussée (là où tu apprends qu’en fait ton bassin est plus étroit qu’on croyait et que du coup, la puce a du mal à descendre – gloups), d’encouragements sauvages de la sage-femme transformée en entraineur pour les jeux olympiques « Vous faites un super travail, c’est magnifique, c’est exactement ça, vous assurez ». J’ai comme l’impression que je ne suis pas la seule à entendre ce discours, mais je me sens comme une vraie championne , confiante, avec mes belles respirations : je suis la reine du monde.

 

06h34. Premier cri de la crevette. Premiers contacts. Emotion. L’homme et moi nous regardons : on a réussi, nous sommes parents. 

 

Conseil du jour : Penses à demander où entrer à la maternité si tu accouches de nuit 😉 et prépare bien ton homme pour qu’il soit aussi zen que le mien. Et puis écoute-toi. C’est ton jour. Celui où tu deviens maman.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

34 Comments

  • Reply mon-nid 13 juin 2012 at 14 h 15 min

    Wahou. Magnifique. Qu’est-ce que c’est beau, une naissance !!! Bienvenue à votre petite crevette, repose-toi bien (autant que possible…), et profite !!!

    • Reply Olive 13 juin 2012 at 16 h 07 min

      merci 🙂 pour le repos c’est pas encore ça !

  • Reply Femin'elles 13 juin 2012 at 14 h 22 min

    Félicitations ! Original d’aller accoucher en bus dis donc 😉

    • Reply Olive 13 juin 2012 at 16 h 07 min

      oui ca fait rire tout le monde 🙂

  • Reply kanddye 13 juin 2012 at 14 h 32 min

    C’est ça, on se sent super championne !
    Je ne sais pas si ça finira par passer mais ça m’émeut encore tellement les récits d’accouchement…

    • Reply Olive 13 juin 2012 at 16 h 07 min

      j’imagine ! ca me faisait aussi qque chose avant meme d’avoir accouché alors maintenant…. !

  • Reply Mam'Zelle A 13 juin 2012 at 14 h 34 min

    Toutes mes félicitations et bienvenue à la puce !!!

     

    • Reply Olive 13 juin 2012 at 16 h 08 min

      merci pour elle :))

  • Reply Julie 13 juin 2012 at 15 h 37 min

    Super récit ! Félicitations et bienvenue à ta fille 🙂

    • Reply Olive 13 juin 2012 at 16 h 07 min

      contente que ca t’aie plu ;))

  • Reply Audrey T. 13 juin 2012 at 16 h 29 min

    Félicitations Audrey et Alexandre !!!

    Je suis trop contente pour vous !!!!

    Hum, je ne peux pas m’empêcher de savourer le fait d’avoir eu raison sur le bonheur de la péridurale !!! (voir mon commentaire sur ton post de la péri). Mais bon ! 😉

    Je vous embrasse tous les trois très fort, et j’espère pouvoir passer vous voir quand vous serez remis de vos émotions. 

    Audrey

    • Reply Olive 13 juin 2012 at 18 h 06 min

      tu viens quand tu veux !! :))))

  • Reply Luce 13 juin 2012 at 18 h 35 min

    encore FELICITATIONS !

    ta plume n’a pas souffert de l’épreuve, ça fait un truc de lire ta délivrance après avoir suivi toutes les étapes

    j’espère que vous allez très bien tous les 3

    grosses bises du Jura !

    • Reply Olive 15 juin 2012 at 13 h 58 min

      merci la jurassienne :)) on va bien en tout cas !

  • Reply Jean Francis 13 juin 2012 at 19 h 39 min

    « On n’arrive pas à imaginer avant de le
    vivre »… Ca fait flipper un peu quand même !! Merci pour ce récit mi-rassurant mi-inquiétant 😉 

    • Reply Olive 15 juin 2012 at 13 h 59 min

      héhé ! et le fameux « on oublie très vite » est vrai… j’ai l’impression que ca a été une étape facile cet accouchement avec le recul… lol

  • Reply Mère Lacunaire 13 juin 2012 at 21 h 30 min

    En voilà un bel accouchement et un joli récit !! Bienvenue à ta puce et commencez bien votre vie à 3 !! Et au fait, t’as une idée de pseudo pour cette nouvelle demoiselle ?

    • Reply Olive 15 juin 2012 at 13 h 59 min

      pas encore ! Peut être Miss E au final 😉

  • Reply Loupy 13 juin 2012 at 22 h 14 min

    Toutes mes félicitations !!! 😀 Moi c’était le 5, je n’ai toujours pas trouvé le temps de poster ^^ On aura droit à une petite photo ?

    • Reply Olive 15 juin 2012 at 14 h 00 min

      merci et à toi aussi ;))) je mettrai peut etre un petit bout de la puce en photo oui 😉

  • Reply vivreaperthpette 14 juin 2012 at 2 h 53 min

    Prête pour le deuxième alors !! Hi, hi, hi ! J’arrête mes blagues à 2$, profitez bien …

    Bisous

    • Reply Olive 15 juin 2012 at 14 h 00 min

      presque ! 🙂 biz à mon australienne préférée

  • Reply Oelita 14 juin 2012 at 9 h 08 min

    Un joli récit pour un accouchement qui semble s’être passé comme sur des roulettes ! 

    Ca m’a rappelé ma mère qui m’avait dit en sachant que ma maternité pour n°5 était à 20 minutes à pieds de chez moi : « Tu n’iras pas accoucher à pieds, hein !! » 🙂

    Passez de bons moments tous les 3, maintenant ! 

    • Reply Olive 15 juin 2012 at 14 h 01 min

      Oui finalement, comme la grossesse l’accouchement s’est hyper bien passé… Je dois etre née sous une bonne étoile 🙂

  • Reply Marjoliemaman 14 juin 2012 at 9 h 25 min

    Félicitations et bienvenue à la jeune fille.

    • Reply Olive 15 juin 2012 at 14 h 01 min

      merci Marjolie !!! 

  • Reply emilie 16 juin 2012 at 0 h 36 min

    Felicitations !!!!!!   et merci pour ton blog !!!  c’est rassurant de te lire moi qui te suis de 3 mois …

    • Reply Olive 17 juin 2012 at 11 h 22 min

      Merci Emilie !! Contente de te rassurer un peu alors

  • Reply clo 18 juin 2012 at 20 h 52 min

    et conseil d’une vielle (;-)) si la péridurale ne ralentit pas ton travail, pense au déclenchement pour le prochain 😉
    En attendant merci pour le billet, j’ai adorer suivre le trajet !

    aller accoucher en Bus, quand même c’est pas banal !

    • Reply Olive 20 juin 2012 at 23 h 09 min

      oui ca nous fait un truc marrant à raconter 😉

  • Reply L'apprentie maman 20 octobre 2012 at 22 h 29 min

    Joli récit !

    Moi j’adore le passage sur les difficultés a trouver l’entrée (ça c’est aussi un des avantages à visiter la maternité à peine 10 jours avant d’accoucher, la question te vient à l’esprit).

    En tout cas chapeau à ton mari qui a réussi a se lever….

    • Reply Olive 21 octobre 2012 at 11 h 44 min

      le pire c’est que j’ai fait la visite mais j’ai oublié de demander comment ça se passait de nuit 😉

  • Reply Valérie T 18 décembre 2012 at 15 h 33 min

    Super, un chouette accouchement 🙂 Et je ne comprends pas pourquoi la sage-femme t’a sorti cette phrase par rapport à la péridurale ! Je trouve ça chouette d’avoir voulu gérer au max sans trop
    d’anesthésiant. Pour ma part, j’ai tenu sans péri, c’était mon choix…

    Mon accouchement à débuté un peu de la même façon que le tient…et ma crevette a moi est né à 5h35 🙂

    J’espère que bébé 2 voudra bien s’installer bientôt et revivre ça, c’est trop beau 🙂

    A trsè vite.

    • Reply Olive 26 décembre 2012 at 16 h 54 min

      :)))) félicitations pour la non-péri !!

    Leave a Reply