Ciné TV, Stream Team Netflix

3 raisons de voir Apartement 23 sur #Netflix

J’ai découvert ce petit bijou de série sur Netflix qui, malheureusement, ne comporte que deux saisons (2012 – 2013), mais chaque épisode est une perle d’humour !

Le pitch : 

June débarque à New York avec le rêve de devenir un grand nom de Wall Street. Nouveau poste dans une grande compagnie,  appartement de fonction… Sauf que dès le premier jour tout part en vrille et qu’elle se retrouve sans job, sans appart, et démunie. Elle cherche alors une colloc’ et tombe sur Chloé, apparemment la colloc’ idéale. Apparemment. Ce qui explique donc que la série s’appelle en anglais : Don’t trust the b…. in Apartment 23  🙂

Je te mets la bande annonce en français parce que je ne l’ai pas trouvée sous-titrée mais je T’INTERDIS de regarder la série en VF !

Créee par Nahnathka Khan, les épisodes sont courts, enlevés, et bien ficellés. Les situations comiques, les dialogues excellents et surtout les trois acteurs principaux portent la série à la perfection… Ce sont clairement eux les trois raisons de regarder DTTB Apartement 23 !

1. CHLOE

Interprètée par Krysten Ritter (après Veronica Mars et avant Jessica Jones), Chloé est charismatique, solaire, amorale et surtout un peu folle. Profitant des autres au maximum, sans sourciller, elle mène sa barque à New York en vivant de petites arnaques et tout se passe bien jusqu’à sa rencontre avec June.

 

On découvre tout le potentiel comique de Krysten Ritter, complètement ici à contre emploi de son personnage dans Jessica Jones (sombre, tourmenté…) : sa Chloé passe son temps à picoler, faire la fête, sortir sans culotte, faire des réparties cinglantes et se préoccupe plus de sa prochaine tenue que de payer le loyer.

   

2. JUNE

Les premières minutes de la série, je me suis dit que l’héroïne n’était franchement pas charismatique. Et en fait, c’est juste parfait. Il fallait un personnage du type trop bonne trop conne pour contre balancer la fulgurance de Chloé ! C’est justement le fil rouge de la série : tout les oppose, morale vs sexe !

Dreama Walker joue à la perfection la petite provinciale pas si naïve que ça. D’abord outrée par le comportement de Chloé, elle finit par se lâcher au fur et à mesure du show et à mettre un peu de plomb dans la cervelle de Chloé…

Et c’est ça qui est bon dans la série, comment ces deux nanas que tout oppose déteignent l’une sur l’autre, mais tout en douceur. Et on peut saluer le talent de la scénariste qui fait que la série n’est pas cheap, mais plutôt fine et hilarante !

3. JAMES VAN DER BEEK

Dawson himself, qui joue ici son propre rôle au troisième degré ! « The Beek from the Creek » incarne le meilleur ami de Chloé (le « BFF gay en mais en version hétéro »), l’acteur ultra narcissique au grand coeur. Un des personnages les plus truculents de cette série (notamment les épisodes autour de sa participation dans Danse Avec les Stars, savoureuse !)

Des nombreuses références à Dawson, aux déboires de l’acteur depuis la fin de la série, James Van Der Beek n’a pas peur de montrer une version surréaliste de lui-même très décalée et c’est bon !

 

 

On croise pleins de personnages déjantés dans la série  : le voisin pervers Eli, Luther l’assistant gay de James, Mark le manager de June, et quelques célébrités dans leur propre rôle (Mark Paul Gosselaar, Dean Cain…)

 

qui laissent vraiment à penser que les acteurs ont tous un réel problème 🙂

Bref une série légère qui aurait pu être encore plus impertinente, bourrée de référence aux années pop 90.

PS : Netflix diffuse les épisodes dans le désordre, à l’instar d’ABC la chaine qui le diffusait au début. Les saisons sont donc complètement diffusées dans un ordre aléatoire un peu frustrant ! J’ai chopé ça, essaie de suivre dans l’ordre si tu peux 🙂

capture-decran-2016-09-22-a-10-02-46

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Sophie WowMum 25 septembre 2016 at 20 h 51 min

    hey, çà me botte bien cette série!!! Tu nous l’as bien vendu !!!

  • Leave a Reply