2 documentaires à voir sur Netflix !
Ciné TV, Stream Team Netflix

2 docus à voir sur Netflix

Sur Netflix, j’ai pas mal “consommé” de séries et films, mais récemment, je suis de plus en plus attirée par les documentaires. Et justement, aujourd’hui je viens te parler de 2 docus, certes un peu noirs, mais passionnants.

1. 13 novembre : Fluctuat nec mergitur

Il ya des évènements dans une vie où tu sais exactement où tu étais quand ça s’est produit. Pour moi, il y a eu le 11 septembre, et le 13 novembre. Il y a clairement eu dans ma vie un avant et un après ces deux dates et pour la plupart d’entre vous aussi, j’imagine.

Depuis le 13 novembre, Paris m’est apparu sous un visage différent. Quand j’ai vu ce documentaire sur Netflix, j’ai mis un moment à le regarder. Mais j’ai bien fait. Hyper documenté, témoignages à la clé, il permet de reconstituer chronologiquement ce qu’il s’est passé ce soir là.

Jules et Gédéon Naudet donnent la parole aux rescapés des attaques terroristes qui ont frappé Paris le 13 novembre 2015. Survivants, pompiers, forces de l’ordre et responsables du gouvernement français partagent leur témoignage de cette tragédie qui les a réunis.

 

A regarder, absolument. 

 

2. Avicii True Story

Quand j’ai appris la mort de Avicii, ça m’a fait de la peine parce que j’aimais beaucoup sa musique (qu’est-ce que j’ai pu écouter Wake Me Up ! ). Aussi, quand j’ai vu que Netflix diffusait un documentaire de Levan Tsikurishvili qui lui est consacré, ça m’a donné envie de le voir, apprendre un peu à connaître l’homme derrière la star. On le suit le DJ suédois superstar de ses débuts à ses hits mondiaux… et sa maladie. Un film “brutalement honnête sur Tom Bergling” selon la formule du réalisateur, qui montre que devenir une star n’est pas fait pour tout le monde. Avicii, c’est cet artiste de génie qui vit la musique, confronté à ses angoisses, son stress permanent, qui boit pour que monter sur scène devienne plus facile ; un artiste qui n’arrive pas à se réjouir de son succès, même s’il se rend compte que tant de gens aimeraient être à sa place.

« Je n’aime pas vraiment être le centre d’attention.»

C’est touchant, on s’identifie à lui, sa jeunesse, la pression que lui mettent les pros de son milieu, on a juste envie de le prendre dans nos bras… La fin est plus optimiste que la réalité, malheureusement, mais j’ai trouvé le film très intéressant, notamment sur la critique du show biz et son système. 

 

 

Et toi, tu as des docus à me conseiller ? 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Kid Friendly 3 septembre 2018 at 23 h 10 min

    Faut que je les regarde…

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.