https://i1.wp.com/olive-banane-et-pasteque.com/wp-content/uploads/2013/10/ouch-ouch-ouch-ouch.jpeg?resize=500%2C353

Pourtant la journée avait bien commencé. Il faisait beau, l’homme s’était levé à 7h30 pour s’occuper de Crevette et me laisser dormir un peu (hum une heure) plus… Petit déjeuner tranquillou pendant que Crevette joue calmement. Bref, début de dimanche parfait. 

Voyant le beau ciel bleu, je me dis « Tiens, si on allait au parc ». Et hop ! Poussette-gâteau-eau-mouchoirs-chapeau et c’était parti. Au parc, Crevette comme toujours en extase. Elle sort de la poussette comme si on arrivait au Paradis, et la voilà à courrir partout. Ce qu’elle préfère par dessus-tout, c’est le tobogan pour les petits. Bon celui des grands aussi, mais là c’est moi qui aime moins !

Elle monte une fois, descend comme une grande toute seule : on a instauré un petit rituel. Une fois en haut, je dis 1. Elle s’accroche à la barre en haut du tobogan. 2. Elle s’assoit. 3 Elle s’élance. Ce matin, audacieuse, elle a même testé la descente sur le ventre, rires au max. C’était top. Elle cause un peu à droite à gauche avec tout le monde, sourire aux papas en sus… Et là, elle s’apprête à faire le tour, court un peu vite et se vautre lamentablement en avant. Rien pu faire. Sauf que là, c’était pas juste un gadin “je tombe de la chaise et je me fais une bosse” ou “je fais une calbute en avant, roulade et j’ai un petit gnon sur le nez”. Non là on a eu droit à “je me mange l’escalier du tobogan, et je me fendille la lèvre”. Hurlements de bébé. Moi, réflexe la prendre dans les bras direct pour la consoler et aller m’assoir. Avec l’homme qui me court derrière pas content en disant : “Mais montre-moi (euhhhhhh) !!” Bon le truc impressionnant, c’est le sang. Je ne m’attendais pas à voir du sang. Ni à voir sa lèvre gonfler. VRAIMENT gonfler. 

Comme on savait pas trop quoi faire (ah les débutants) on est rentrés chez nous. Moi en mode culpabilisation intense (ahh les mères). A raison de “Elle s’amusait tellement bien”. Bon elle, ça avait pas l’air de la tracasser et ça l’a pas empêché de manger tout son repas de midi. Plus le dessert. Par contre après elle a dormi deux heures. Le contre-coup surement. Moi je regardais sa lèvre énorme, et je pouvais pas m’empecher de me dire qu’elle était défigurée à cause de moi (non, j’exagère jamais) au point de partir pleurer dans une autre pièce qu’elle ne me voit pas. 

Et puis dans l’après-midi, on est sorti, elle était à fond chez nos amis, et c’était déjà passé. La lèvre a dégonflée. Et j’ai arrêté de flipper. Et dire que c’est que le début…