Quand on a fait le choix de prendre une babysitter/nounou en début d’année, pour que Crevette ne fasse pas des journées trop longues pour son entrée en petite section, on était un peu paumés. On ne savait pas trop où toquer. On nous a donné des adresses d’agences, des chères, des moins chères, CAF-like… bref, on a choisi. Comme on s’y est pris à l’arrache, on n’a pas eu vraiment trop de choix dans les profils. On nous attribué une jeune femme de 23 ans, très sympathique, étrangère faisant ses études en France.

Elle avait déjà gardé des enfants (plus grands), ses horaires nous convenait, on a décidé qu’elle viendrait la chercher le mercredi à 13h30 et le vendredi soir. Comme je m’occupe de louloute le lundi soir, on s’était dit que ça lui faisait un jour sur deux moins longs. 18h30 tous les soirs, je trouvais ça rude dès la première année de maternelle (dans les faits ce n’est quasiment jamais arrivé comme l’homme a repris ses études, elle rentre en général à 17h30).

Mais on a déchanté. Plus de batterie dans le téléphone (je me suis énervée en lui disant que c’était hors de question qu’elle garde notre fille sans pouvoir appeler s’il y avait un problème), oubli de clés, plusieurs absences longues pour cause de blessures, nous prévenir la veille à 22h30 qu’elle ne pourrait pas venir le lendemain…

On a donc décidé de tout changer. Les horaires : on a misé sur quelqu’un qui vient la chercher tous les soirs, pour créer une routine. On la laisse au centre de loisirs maintenant parce qu’à l’école, la responsable du centre nous a dit qu’elle s’éclatait, et qu’on devrait l’y laisser le mercredi car en plus ça couterait moins cher qu’une baby-sitter. D’autant qu’elle fait de bonnes siestes !

Et l’agence nous a attribué une nouvelle jeune femme et là : révélation. Dès le premier RDV j’ai su que ça collerait. En plus elle a un enfant de l’âge de la nôtre. Douce, à l’écoute. Ferme. Super à l’heure. Et qui connait les obligations envers une école. Car on a appris à cette occasion que la précédente n’était pas venue la chercher une seule fois à l’heure (pourquoi on apprend ca après coup, va savoir !)

Quelque part, je m’en veux d’avoir laissé passé deux mois ma fille avec une jeune femme qui la gardait, mais visiblement pas assez responsable. Notre Crevette, c’est notre précieuse. Et avec le recul, je me dis “et s’il lui était arrivée quelque chose ?”. Mon conseil : si comme moi, tu as des doutes sur ta baby-sitter, n’attends pas. Change. C’est important d’être en confiance là-dessus !