Astuces de parents, Crevette Zone, L'école

Le tableau des sourires

Depuis quelques semaines, le comportement de Crevette s’était un peu durci : bêtises à répétition, remarques de la maîtresse sur son comportement… On a décidé d’être plus fermes avec elle.

On avait bien remarqué que la miss a du mal avec les consignes, et la maîtresse nous l’a confirmé. En gros, pour 4 activités faites à l’école sur 5, la maîtresse devait  jeter le premier travail car elle n’en n’avait fait qu’à sa tête sans écouter ce qui était demandé. Par contre, le second essai était toujours très réussi.

Bref, la petite tête de mule aime faire ce qu’elle veut. Sauf que, ben dans la vie, ça marche pas comme ça.

Chercher un plan d’actions

Lui rabâcher tous les matins « tu seras bien sage aujourd’hui », ce n’était pas notre gros kif. Alors on s’est demandé comment on pourrait faire. 

Je me suis souvenue que ma sister d’amour avait mis en place un système de calendrier sur lequel, chaque jour elle mettait un sourire si son fils s’était bien comporté. Avec une gratification au bout de XX sourires. 

L’idée m’a plue parce que : 

  1. ça permet de montrer à l’enfant que ses actes ont des conséquences
  2. et aussi que si tu te comportes bien, tu peux avoir un petit cadeau, parce que tu l’as mérité.
  3. Et ainsi l’encourager à avoir ce bon comportement au quotidien.

On dit qu’il faut 21 jours pour choper une habitude, alors je croise pour que ça se passe comme cela aussi dans le cerveau d’un enfant.

 

Le calendrier des sourires

J’ai donc cherché sur mon ami google des calendriers mensuels jolis. J’en ai trouvé un chouette chez Les Lectures d’Azilis

calendrier mai 2017

Et sinon Pinterest et Google sont tes amis 🙂

On a des tampons acheté pas chers chez Hema avec un sourire, et j’ai choisi une croix pour les jours sans et un petit coeur emballé pour le jour du cadeau.

 

Concrètement comment ça se passe ? 

Chaque soir, si elle a été gentille A l’école / centre de loisirs ET à la maison le soir, on met ensemble un sourire sur le calendrier. 

Si elle n’a pas été sage à l’un ou l’autre, on met une croix.

 

(j’adore ses bonhommes)

Ce qui est sympa, c’est que quand c’est un sourire, elle aime bien le dessiner elle-même. Et en fait, elle veut aussi faire la croix le cas échéant.

 

Le bilan après deux mois d’utilisation  

Le tableau a bien marché. Clairement, elle s’est assagie. A l’école, la maitresse nous l’a confirmé. Est-ce le tableau ? Est-ce de se rendre compte que les actes ont des conséquences ? Est-ce l’envie du petit cadeau ? Quoi qu’il en soit, on l’a utilisé deux mois, et on n’en a plus parlé. Plus besoin en fait.

Mais si on commence a avoir à nouveau des remarques sur son comportement, je n’hésiterai à pas le ressortir ! 

Et toi, tu as une astuce à partager ? Contacte-moi, on en fera un article sur OBP 🙂

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Lucie Lesrebelles 14 mai 2017 at 15 h 13 min

    C’est une idée sympa. Il y a pas mal de tableau de comportement sur internet. J’avais pris l’idée mais je n’ai toujours rien fait (j’avais commencé un tableau home made pour le coucher que je n’ai pas terminé et qui maintenant ne servirait plus à rien…).
    Après, c’est difficile pour les enfants en maternelle. On leur en demande souvent beaucoup pour leur âge. Malheureusement, comme tu dis, « ben dans la vie, ça marche pas comme ça » donc il faut s’adapter : certains enfants s’adaptent vite et bien et d’autres, il faut un peu plus de temps. C’est le reproche principal que je ferai à l’école, surtout en maternelle. Mais bon, bah c’est comme ça, hein!
    Et donc, il faut vraiment que je fasse ce genre de tableau! 😉

  • Leave a Reply