J’ai été invitée à participer à une table ronde avec Pampers et Fisher Price autour de l’éveil du tout petit, son sommeil, et le jeu.

Autour de la table des pros, et notamment une conseillère en parentalité et spécialiste du sommeil.

Une discussion tout à fait passionnante durant laquelle l’équipe Pampers nous a présenté les résultats de l’étude qu’ils avaient menée auprès de 3000 mamans (françaises, anglaises et allemandes) sur le sommeil comme élément majeur pour le bon développement des bébés. Nous avons ensuite pu poser toutes les questions qui nous tenaient à cœur sur ce sujet précieux pour nos bouts de chous, et pour notre santé mentale à nous, papas et mamans ! 😉

On nous a aussi parlé des Pampers Baby Dry nouvelle formule, mais ça j’aurai l’occasion d’y revenir prochainement (en plein test ici !)

 

Ce que j’ai retenu de l’étude  

Déjà que les différences entre les cultures sont très intéressantes !

* 53% des bébés français font leurs nuits à un peu plus de 5 mois (pourquoi la mienne a attendu 7 mois et demi) ?

* pour 78% des mamans françaises, le signe d’une bonne nuit de sommeil est le sourire de leur enfant au réveil (la mienne sourit tout le temps, bon signe alors !).

* Les bébés se réveillent la nuit le plus souvent à cause :

1) d’une poussée dentaire (23%)

2) couche mouillée (15%)

 la couche mouillée c’est qu il s’est déjà réveillé bébé;) en dormant profondément un bébé ne fait pas pipi 😉

3) de la faim (14%)

J’étais assez étonnée de ne pas voir citer plus haut la tétine perdue, et les petits cauchemars / terreur nocture : typiquement pour ça que Crevette se réveille en ce moment.

* L’heure du coucher des bébés est en moyenne à 21h en France (chez 42% des mamans et chez nous !)

 

 

Les questions/réponses

C’est la consultante en parentalité et spécialiste du sommeil chez les enfants Aude Becquart (@AudeBecquart) qui a répondu vaillamment à nos questions (prenez 8 parents blogueurs et laissez-les vous bombarder de questions, on en reparlera 😉

 

POUR LE SOMMEIL

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://media251.pampers.ie/common/images/pc/hb/article/1448.jpg&sa=X&ei=1B4VUejnKYaK0AWi1ICwCA&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNEj1YQwo9VB5SooNHCIWQZ1hYzRow

En gros, plus on veut que bébé dorme, moins il dormira. Ça nous avance bien hein 😉 ?

* Le rituel du soir : l’idéal est qu’il ne dure pas plus de 15 min. Moi je n’en suis pas encore à instaurer un rituel alors ça ne m’a pas parlé… mais visiblement sur twitter vous n’étiez pas open à l’idée du minutage du coucher 😉

 Rhoooo! Chronométrer les câlins du soir? Ce qu’il ne faut pas entendre! La puériculture à la française, c’est pisse-froid! ^^

 

L’idéal étant de le faire toujours à la même heure, et de finir à la même heure : cela donne des repères rassurants. Et ne pas s’éterniser au moment du départ. Sinon le bout de chou tente de vous garder encore. Normal. Vous pouvez toujours lui dire que vous revenez plus tard s’il en a besoin.

 

* S’il ne veut pas dormir, ou se réveille dans la nuit :

> lui parler calmement (“tu vas passer une bonne nuit…”),

> ne pas le reprendre dans les bras s’il n’a pas l’air d’accord (ca réveille un peu trop),

 facile à dire ! perso je ne supporte pas de l’entendre pleurer donc je le reprend et une fois suffit pour l’endormir 

> ne pas rester dans la chambre de l’enfant quand on le couche (il pourrait croire qu’on reste car il y a un danger à dormir, et donc provoquer l’effet inverse qui est de le rassurer).

> Ne pas hésiter à le toucher (sans le prendre on a dit) mais par exemple, mettre une main rassurante sur son petit bidou, en lui parlant à voix basse, et calme (pas plus de 10 secondes visiblement <– mais bon, perso, j’ai pas le chrono en main quand je m’occupe de Crevette)

 

* L’autoriser à ne pas dormir : lui dire “C’est comme ça, il fait nuit, fais dodo” mais plutôt “OK tu ne dors pas, tu peux discuter avec Doudou, mais il faut respecter le temps calme (que ce soit la sieste ou la nuit). Maman revient te voir dans une minute si tu as besoin”.

 

* Ne pas se laisser dominer par l’émotion : Oui, vous venez d’enchaîner cinq nuits quasi blanches d’affilée. Oui, c’est dur. Mais il ne faut pas, lorsque vous allez le voir pour la énième fois, vous laissez dominer :

> par votre énervement “Bon tu laisses papa et maman dormir maintenant ! on est fatigués”

> par votre fatigue “Pitié dorrrrrs”

> par votre culpabilité

Ce n’est pas facile, mais il faut réussir à arriver à être rassurant, sans passer par l’émotionnel. SI vous relevez le challenge, je veux bien vos témoignages 😉

 

* Lui dire qu’il peut compter sur nous : votre enfant doit comprendre que vous êtes là pour lui, autant de fois qu’il le faudra dans la nuit (même si vous n’avez qu’une seule envie : dormir !). Il faut qu’il entende que vous êtes disponible, qu’il ne craint rien, et que vous serez là s’il en a besoin.

 

* En cas de terreur nocturne : ne pas réveiller bébé et lui poser la main sur le ventre pour le rassurer (le toucher)

 

Le réveil kidsleep est top pour lui faire comprendre s’il est l’heure de se lever ou pas  (exemple ici, le réveil lapin : si le lapin est couché, l’enfant sait qu’il n’est pas encore l’heure…. et bien entendu, ce sont les parents qui décident de l’heure du changement de position de la figurine !)

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://media.leslibraires.fr/media/attachments/original/6/2/6/001928626.jpg&sa=X&ei=JVAVUaW9A8qc0AXToICADQ&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNEG9mhvkr6ASk1cPH8koKbMh1hbrw

 

POUR LE JEU


Éviter de donner a l’enfant des jouets de “grands” non-adaptés à son âge qui le mettent en position d’échec

* Spontanément l’enfant vous demande de jouer avec lui mais c’est bien aussi parfois qu’il joue seul

Accorder lui au moins 15 min seul à seul où vous jouez avec lui mais s’il vous resollicite trop ensuite, il doit comprendre également que vous n’êtes pas qu’un parent mais aussi un homme, ou une femme et que vous avez aussi besoin de temps pour vous.

 

* Ne pas mettre l’enfant assis trop tôt : il faut attendre qu’il s’y mette de lui-même.

En gros, ne pas le poser, nous, assis sur le tapis d’éveil avant de l’avoir trouvé assis tout seul comme un grand. Car cela zappe le ramping et le quatre pattes, qui sont deux étapes fondamentales pour la latéralisation !

Sur ce thème, Aude Becquart conseille notamment cette vidéo sur le respect du rythme psychomoteur de l’enfant :

 

Petite info bonus : Vous attendez un bébé pour 2013 ? Sachez que FisherPrice lance un campagne pour offrir à chaque nouvelle maman le premier jouet pour votre bébé (un doudou soyeux à étiquettes). Cette opération sera lancée sur leur site dès avril 2013 ! Il suffira de s’inscrire et d’aller ensuite chercher le jouet dans un magasin partenaire !