L'école

Moi… qui ?

pucette.jpg

 

On a beau m’avoir dit pleins de fois : « Tu verras, quand tu as un enfant, tu passes en second » j’avoue que j’y croyais moyennement. Mais après un mois et demi de pratique, je dois bien avouer que j’avais tort.

 

Tu ne dors plus

Surtout au début. Et surtout la nuit. Calquée sur le rythme de bébé, épuisée par l’allaitement (qui a en outre une vertue anesthésiante sur moi : j’ai tendance à avoir puissamment envie de m’endormir juste après, voire pendant – ce que je fais régulièrement), tu repenses en riant à tes belles phrases d’antan « Oh moi, si je n’ai pas mes 8 heures de sommeil, je ne vaux rien ». Quoique la journée, ce n’est pas mieux. Moi j’ai un mal de chien à dormir quand il fait jour. Et quand la crevette dort, j’ai tendance à ranger/faire les lessives/manger/bloguer… Bref, vivre un peu. Mais je vous rassure, à un moment, tu ne peux pas lutter. Elle dort, tu dors. Enfin, si elle ne se réveille pas au bout de 10 minutes. La mienne a un radar intégré qui la prévient que sa mère vient de sombrer dans le sommeil et n’est plus en mode #focus sur elle. D’où réveil. D’où cris.

 

Tu manges à des heures pas possible

Parce que tu apprends vite que c’est bébé avant tout. Si tu as envie de manger mais qu’elle se réveille et a faim, c’est elle d’abord. Et même si tu n’avais pas de coeur et te disais « Elle mangera après », pour ton confort auditif, tu la fais manger en premier. Cf la « légère » tendance à hurler comme si on lui mettait des poignards dans le coeur, grosses larmes perlant sur les joues à la clef. Personne (je dis bien personne) ne peut résister aux grosses pleurs qui déchirent le coeur d’un bébé affamé. Du coup, tu manges après. Genre 15h. Ou 22h. Voire, si l’homme est là, chacun son tour. De vrais beaux moments de partages familiaux. Sic 🙂

 

Tu fais les soldes en ligne… pour le bébé

Oui tu te rends vite compte également que tu achètes toujours pleins de trucs… Mais plus jamais pour toi, ou rarement. Tout part pour le bébé : les si jolis petits fringues, les trucs in-dis-pen-sa-bles (baignoire gonflable pour les vacances), les trucs très dispensables mais à tellement bon marché… Bref, tu claques toute ta tune, et après tu te rappelles que tu existes. Mais les soldes sont finies. C’est ballot.

 

Tu ne t’occupes plus bien de toi

Et tu ne te rends pas trop compte. En fait. Déjà parce que tu prends vite l’habitude que bébé te vomisses régulièrement dessus, voir déborde un peu de la couche sur toi (je vous offre du rêve, je sais). Alors tu as de jolies traces sur ton tee-shirt mais bon tu vas pas te changer dix fois par jour, alors tu oublies.

Et puis parce que tu perds l’habitude de t’occuper de quelqu’un d’autre que de lui. Tu ne te maquilles que pour sortir par exemple. Parce que bon, toute seule à la maison avec pucette, à quoi bon ? Et puis tu te fais peur quand tu regardes dans le miroir : les cernes qui magnifient tes grands yeux et tes sourcils à la Emmanuel Chain (viiiite, une pince à épiler). Les jolis poils qui te tiennent chaud aux jambes, mais là, tu te rends compte ravie que le bruit de l’épilateur électrique endort la crevette, alors tu te promets de ne plus oublier de le faire. Les cheveux blancs de ta tignasse de lionne (plus le temps d’aller au coiffeur) que tu tentes de recouvrir avec une couleur faite maison, que bébé ne te laisse bien entendu par faire dans les régles, détruisant ainsi une belle serviette de bain (prise à la va-vite pour que l’eau colorée ne coule pas partout quand les cris de la pucette t’indiquent qu’elle est réveillée et requiert ta présence au salon)…

 

Mais bon, je vous rassure, déjà au bout d’un mois et demi avec l’homme, on commence à prendre un peu de recul. Déjà parce que la pucette grandit, qu’on flippe moins au moindre bruit venant de son lit ou son transat. Et puis parce qu’on devient un peu plus raisonnable. Et on essaie de se garder un peu de temps pour soi…. Quoique… je reviens, la petite m’appelle 🙂     

 

Conseil du jour : pas de conseil du jour sur cette thématique : on comprend vite que les premiers mois, c’est pas nous qui commandons, mais elle. On est les esclaves de notre fille. Pas grave, on se vengera plus tard. #huhu <— rire diabolique

Previous Post Next Post

You Might Also Like

18 Comments

  • Reply Bitrix 25 juillet 2012 at 16 h 26 min

    Et oui, c’est tout à fait ça… Et encore, profitez en pasque quand y’aura un(e) deuxième, la première prendra le relais de vos temps de pause. Et là, tu te rends compte que des enfants ça prend
    du temps. Mais à coté, c’est plein de petits bonheurs.

    Et puis faut pas hésiter à demander de l’aide aux amis ou parents pour les trucs genre passer le balai ou faire deux/trois courses (je sais qu’il faut mettre sa fierté de coté pour ça mais je te
    jure que, une fois la pillule avalée, ça aide vachement). L’autre solution aussi c’est de faire garder poussinnette pour sortir au ciné ou s’offrir un spa.

    Déjà un mois et demi ? Le temps défile trop vite. PROFITE avant de reprendre le taf pasqu’après ça passe encore plus vite…

    Bises

    • Reply Olive 25 juillet 2012 at 17 h 58 min

      😉 bon pour les parents, on repassera vu où ils habitent mais les amis, on va y penser ! des bises à vous 4

  • Reply Loupy 25 juillet 2012 at 16 h 33 min

    Tellement vrai, encore une fois 🙂 Quand elle dort, j’en profite pour faire tout ce que je n’ai pas pu alors qu’elle était éveillée ! Et puis bon, pour notre confort auditif, nous obéissons au
    doigt et à l’oeil de ses besoins !  Comme elle dit (enfin, version traduite ^^) : J’ai faaaaaim ! C’est tout de suite ou tout de suite ! Maintenaaaaant !

    • Reply Olive 25 juillet 2012 at 17 h 57 min

      un jour nous reprendrons le pouvoir ;))

  • Reply Mam'Zelle A 25 juillet 2012 at 19 h 04 min

    lol ! Je me retrouve tellement dans ce que tu décris ! On commence à prendre nos marques mais ce n’est pas évident ! La bise

    • Reply Olive 25 juillet 2012 at 20 h 04 min

      tu m’étonnes !!

  • Reply cubik 26 juillet 2012 at 8 h 10 min

    ca fait envie, dis donc >)

    • Reply Olive 26 juillet 2012 at 11 h 29 min

      n’est-ce pô ^^ 🙂

  • Reply Zenou 26 juillet 2012 at 12 h 09 min

    Héhé ! Je me retrouve tout à fait aussi ! L’Alien a deux mois, et je commence enfin à souffler : il fait enfin des siestes ! Alleluia ! 😀 Du coup, je peux… Manger. Me doucher. Blogguer. Aaaah,
    bonheur ^^

    C’est à se demander ce qu’on faisait de notre temps libre « avant » !

    • Reply Olive 26 juillet 2012 at 17 h 43 min

      vivement ses deux mois alors ;)))

  • Reply Working Mama 27 juillet 2012 at 1 h 09 min

    Huhuhu, c’est exactement ça 🙂 La mienne a 4 mois et demi, alors ce que tu racontes n’est pas si loin, mais je te rassure ça passe. Enfin, ça se tasse un peu quoi 🙂 Profite de tes tétées pour te
    reposer oui, c’est fait tout exprès pour ça (tu n’es pas la seule à ressentir cette envie soudaine de dormir…on l’a toutes ou presque, c’est les hormones…la nature est bien faite!). Moi,
    quand ma fille avait l’âge de la tienne, je faisais la sieste avec elle l’après-midi. Comprendre: sans moi, elle ne dormait que 40 minutes. Avec moi, 2h30. Le reste peut attendre: ménage,
    courses, rangement…plus tard. L’important c’est d’être en forme! 

    Pour les repas, c’est le portage qui nous a permis de retrouver un rythme de repas ensemble avec le papa (on a fait manger chacun son tour les deux premières semaines^^). Une fois la tétée
    donnée, on se mettait tous les deux à table, la petite dans l’écharpe: elle s’endormait et depuis ce jour j’ai toujours pu manger à heures raisonnables, l’écharpe est une arme imparable à cet âge
    🙂 Maintenant elle fait de plus en plus de siestes dans son lit (elle a été portée non stop pendant 2 mois environ), et à l’heure du repas elle dort là haut en général, pendant une bonne heure et
    demie. Bref, ça passe quoi 🙂

    Bon courage pour la suite! 

    • Reply Olive 27 juillet 2012 at 19 h 52 min

      oui chef !  🙂

  • Reply maman de babychoupette 27 juillet 2012 at 1 h 27 min

    tellement véridique!!!

    • Reply Olive 27 juillet 2012 at 19 h 53 min

      ;))))

  • Reply Szamcha 27 juillet 2012 at 18 h 18 min

    Donc, en fait, il suffit de supporter les cris de bébé, et après on a la paix. En plus, il apprend à être en manque et la frustration, bonus ultime pour les 18 prochaines années.

    Bon sinon grumpf la nouvelle case pour écrire les commentaire qui n’est pas compatible avec Safari.

    • Reply Olive 27 juillet 2012 at 19 h 52 min

      On va dire ça oui !

      je ne savais meme pas qu’il y avait une nouvelle case de comm’ 🙂

  • Reply Jean Francis 30 juillet 2012 at 21 h 47 min

    Mieux vaut être préparé en effet 🙂

    • Reply Olive 3 août 2012 at 15 h 23 min

      :))) courage

    Leave a Reply