L'école

Mantra du jour

http://dessintraitdunion.net/dessineraujourlejour/wp-content/uploads/2011/06/etude_contraction_3.jpg

 

« Les contractions sont utiles, nécessaires et sympathiques »

 

Ouais, c’est ça, marrez-vous… Quand comme moi, vous en serez au 8eme mois de grossesse, ce genre de mantra, ça vous parle. Parce qu’on intellectualise tellement l’accouchement, qu’on a entendu tellement de trucs depuis toujours que forcément, on a le crâne bourré d’idées toutes faites. 

 

Et puis comme je vous le disais dans une autre note, tout le monde vous raconte des trucs, et au final, si tu compares un minimum tu comprends que ton expérience sera liée à ton vécu, ton ressenti, et ta façon de voir les choses.

 

Au début de ma grossesse, j’étais décidée : 100% peridurale. Pas question pour moi de souffrir. Et puis, au fur et à mesure que le temps passe, de mes cours de préparation à l’accouchement, de yoga prénatal, et de présentation à l’hôpital de « Qu’est ce qu’une péridurale », je me rends compte que j’ai envie de voir ce que c’est d’accoucher. Simplement. De laisser venir, et en effet, si je n’y tiens pas, là je pourrai choisir la péridurale en toute conscience. 

 

Envie de sentir mon bébé naître, envie de voir si j’y arrive, avec l’homme, si je peux accompagner ces fichues contractions pour aider ma crevette à sortir. Me laisser submerger, bien respirer. Ne pas laisser le cerveau analyser. Bref, laisser aller… Et puis, et puis si ça passe pas, et bien on verra 😉

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Audrey T. 15 mai 2012 at 17 h 35 min

    Ma chère Audrey,

    si je peux me permettre un conseil : réfléchis encore avant de dire non à la péridurale !

    Car si tu attends trop longtemps avant de demander à ce qu’on te pose le cathéter, il se peut qu’il soit trop tard, et que tu sois très fatiguée par la douleur au moment de la poussée finale.

    Je comprends que l’idée d’un accouchement naturel est séduisante. Peut-être peux-tu demander à ce qu’on installe tous les petits tuyaux nécessaires sans mettre le produit, et au moment où tu le
    souhaites, hop, on met la dose ! C’est ce qui m’est arrivé, et je ne regrette pas (enfin, si, ça n’a marché que d’un côté !)

    Je t’embrasse, et te souhaite une très belle fin de grossesse…

    Audrey

    PS: Ca tient toujours pour la chaise haute.

    • Reply Audrey 15 mai 2012 at 17 h 48 min

      ne t’en fais pas, j’attends de voir mon seujil de tolérance à la douleur 😉 et puis je te rappelle que moi c’est un seul bébé qui arrive et non pas deux petits hommes comme toi !! et surtout
      j’aurai pas 15 étudiants dans ma chambre héhé

      PS : j’avais pas oublié 😉

  • Reply ABY 15 mai 2012 at 17 h 56 min

    Il faut aussi que ça soit bien dosé une péridurale…soulager sans supprimer les sensations pour pouvoir bien « travailler ».

    Je souhaite que tu puisses t’en passer, c’est toujours ça de gagner.

    En tout cas j’aime bien ta façon de voir les choses…je trouve ça plutôt sain 😉

    • Reply Audrey 17 mai 2012 at 17 h 53 min

      on verra le moment venu :))

  • Reply MamanChat 15 mai 2012 at 18 h 34 min

    J’ai pensé à cela aussi, accoucher sans péridurale. Mon homme m’a ri au nez en me disant que je ne supporterais pas au vu de mon premier accouchement. Cependant entre le moment ou j’ai perdu les
    eaux et mon accouchement il s’est passé plus que 24h. J’étais épuisée, j’ai douillé… facile de se moquer !

    Finalement j’ai pris la péridurale par peur de souffrir et au vu des sensations que j’ai ressenti à l’accouchement de mon deuxième, je suis persuadée qu’elle ne fonctionnait plus sur la fin même
    si on me garantissait que si …

    Enfin bref, tu verras le moment venu ! Bon courage 🙂

    • Reply Audrey 17 mai 2012 at 17 h 54 min

      en fait je suis ok avec toi, il faut s’écouter 🙂 nos hommes ils ont juste peur pour nous 

  • Reply Mère Lacunaire 16 mai 2012 at 13 h 49 min

    Ecoute je ne peux que comprendre vu que j’ai eu cette réflexion et cette démarche pour n°2 et que ça reste un merveilleux souvenir. Je te suggère d’ailleurs le livre d’Isabelle Brabant « Vivre sa
    grossesse et son accouchement, une naissance heureuse » qui peut t’aider à t’y préparer.

    • Reply Audrey 17 mai 2012 at 17 h 54 min

      merci pour le conseil 🙂

  • Reply Julia 17 mai 2012 at 7 h 23 min

    Pour l’avoir vécu deux fois, je crois que c’est aussi beaucoup lié à l’accompagnement de la sage-femme le jour J. Seule avec notre Homme et nos contractions, allongée sur un lit, sans voir grand
    monde du corps médical, pas sûre que ça aide à gérer les contractions, la douleur. Avec un ballon, voire une baignoire, pourquoi pas des chants, en tout cas quelqu’un â côté de toi qui te
    rassure, donne des conseils et respire avec toi, c’est déjà plus facile je crois ! Et j’étais comme toi, j’attendais de voir, je n’avais pas d’avis définitif sur la question péridurale…En tout
    cas, ce sera TON accouchement,unique comme ils le sont tous ! et j’espère qu’il se passera comme tu le souhaites

    • Reply Audrey 17 mai 2012 at 17 h 56 min

      C’est aussi pour ça que les cours de préparation à l’acocuchcment sont top, parce que ca permet de relativier 🙂

    Leave a Reply