Crevette Zone

Manon [Bad mother]

J’ai vu passer cette rubrique sur plusieurs blogs de mamans, parmi lesquels Rock and momPetits diables, et Maman Bavarde… et je dois bien avouer qu’elle me parle 😉

En pensant à écrire cette note, je me suis dit qu’elle était parfaite pour un : 

 

bad-mother.jpeg

 

Manon, donc, c’est un peu le leitmotiv du moment. Manon par-ci , Manon par-là… Crevette n’a plus que ce mot à la bouche. 

 

Manon, c’est la petite fille qui partage les journées de la nôtre depuis son arrivée chez la nounou à ses 5 mois. Elle a un an de plus que Crevette, et cette année, c’est elle la plus grande. Et donc le modèle de notre choupette d’amour. C’est plutôt bien quand elle revient en disant des nouveaux mots, toute fière, comme sa copine. Du genre « Merci ». La première fois qu’elle me l’a dit quand je lui ai donné un cube, j’étais scotchée.

 

Mais le problème, c’est qu’elle l’adore tellement qu’elle ne parle plus que d’elle. Tout le temps. A peine partie de chez la nounou. Dans la rue. A l’appartement en arrivant, elle la cherche. Ensuite toute la soirée quand elle joue, elle l’appelle. Parfois elle rit d’une chose avec nous et d’un coup tourne la tête, comme pour partager avec elle ce chouette moment. Le week-end, c’est aussi non-stop.

 

Et je dois vous avouer un truc : on n’en peut plus. J’ai usé de diverses parades :

* lui expliquer les choses : « Manon est chez son papa et sa maman, avec sa soeur, tu la verras demain »

* lui sourire bêtement, en disant « Oui, oui »

* faire semblant de ne pas avoir entendu

* dire « oui demain » ce qui a le mérite de la faire sourire

mais tout ça n’y change rien. Deux minutes après, c’est reparti.

 

J’ai même entendu l’homme répondre l’autre jour : « On s’en fout de Manon, là c’est le WE t’es avec Papa et Maman, c’est mieux que Manon ». Et j’avoue j’ai souri. On en est limite à des « Elle est nulle Manon » juste parce qu’on est gavé.

 

La problématique actuelle est angoissante : on ne va pas voir Manon pendant un mois. Aujourd’hui, chez la nounou, en voyant que sa copine n’était pas là, elle a fait la tête. Et enguirlander la petite fille qui était là (en crèche familiale, les nounous qui ont un enfant absent se voit aussitôt attribuer un autre ayant besoin d’une place) en lui interdisant de toucher les affaires de Manon.

Le mois qui vient va petre long. Très long. 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Confidences de maman 10 janvier 2014 at 15 h 39 min

    oh c’est trop chou !! Même si cela peut vite devenir compliqué à gérer en l’absence de sa copine Manon 😉

    bisous

    • Reply Olive 27 janvier 2014 at 8 h 58 min

      finalement pendant les vacances, on a pas eu autant de « Manon » que je pensais entendre

    Leave a Reply