L'école

Les grands moments de solitude

https://i2.wp.com/olive-banane-et-pasteque.com/wp-content/uploads/2012/04/point-d-interrogation-illustration_14889_w460.jpg?resize=233%2C300

 

Dans cette période bénie des dieux (vous entendez les petits cui-cuis ?) de la grossesse, il y  a pleins de moments où tu as l’impression d’être seuls au monde, avec ton mari.

 

** Ma gynéco adorée

Moi ça a commencé rapidement. Au premier RDV chez la gynéco. celui où fébrile, tu lui annonces que ton test est positif, et que tu viens pour t’assurer que tu t’es pas fait blousée par le tube à pipi (je suis une grande poètesse, je sais).

J’avais préparé une liste de questions, de « Comment ça se passe avec la sécu » à « il faut faire une prise de sang pour être sûrs ? » ou encore « Je dois le dire quand à mon employeur ». Et là, la réponse qui tombe comme un couperet : « oh moi je ne suis pas là pour vous dire tout ça, acheter des livres » ^^

Vu que ma gynéco est spécialisée dans les problèmes de fertilité, je me suis résignée en me disant que peut-être que pour elle, une fois le job accompli « t’es enceinte », y’avait pas de service après-vente. Autant dire que dès les rencontres avec la sage femme très sympathique et pleine de réponses, je ne suis plus allée voir ma gynéco. Et que j’en changerai pour le second s’il pointe un jour son nez.

 

** Le rendez-vous manqué avec l’haptonomie

J’avais lu il y a quelques années un super article dans Psychologies Magazine sur la préparation prénatale par l’haptonomie. Je m’étais dit : « C’est pour moi » parce que j’avais envie que mon mari soit lui aussi au coeur de la grossesse, qu’il noue un lien fort avec notre bébé avant la naissance. Je me disais : « Moi je le porte, alors forcément, le lien se fait ! Mais pour lui, ça doit être frustrant ! » En plus une amie m’avait donné un contact en me disant « En plus, ça m’a vraiment aidé pour la gestion de la douleur » Il n’en fallait pas plus pour me convaincre :)))

Sauf que j’ai un peu merdé. Parce que dans les bouquins, on te conseille de commencer la préparation à l’accouchement vers le 7eme mois. Et du coup je me suis pas mis la pression. Sauf que quand à 6 mois j’ai commencé à appeler les pro de l’haptonomie, ils m’ont un peu ri au nez. J’ai même eu droit à « Mais ma pauvre dame, là je booke des couples dont l’accouchement aura lieu en octobre, vous voyez bien que c’est trop tard ! » Oui, oui, je vois bien. Alors mon mari m’a regardé et à ce moment-là, il a été parfait : « Moi j’m’en fous, je communique déjà très bien comme ça avec mon bébé ! »

 

** Le premier appel pour le Yoga prénatal

Du coup, je me suis rabattue sur un cours de Yoga prénatal qu’un collègue m’avait conseillé. Plus un accompagnement préparatoire avec une sage-femme, pour y aller avec l’homme. Avant d’appeler pour prendre RDV et booker mon premier cours, j’avais été voir le site internet de la prof de yoga. Un truc moche et illisible, j’avais vraiment pas compris grand chose. Du coup au téléphone, j’ai posé les questions basiques genre : 

« C’est à quelles heures les cours ? »

Réponse brève et sèche : « Tout est sur le site »

Donc j’y regarde à deux fois et en effet, dans un cadre un peu confus, les horaires.

« Ah oui ! pardon ! et l’adresse alors du cours dans le 9eme ? »

Second couperet : « C’est aussi sur le site, à l’endroit là »

avant d’ajouter dans un soupir désespéré : « Ahlala ces femmes enceintes… »

Je me suis dit que tant que j’avais pas assisté au premier cours, j’allais éviter d’être désagréable et de lui dire que son site est vraiment tout pourri.

 

 

Conseil du jour : Toujours garder le sourire et ton flegme tu dois.

 

N’hésitez pas à me raconter vos grands moments de solitude que je me sente… moins seule ! 😉

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply turtle 18 avril 2012 at 15 h 51 min

    Je te rassure tout de suite sur l’haptonomie. Moi j’ai appelé à 4 mois et on m »avait déjà ri au nez.

    J’ai finalement trouvé une sage femme avec de la place… on a fait 2 séances et on est passé à autre chose… pour moi un vrai problème de com sur le concept !!!

    • Reply Audrey 18 avril 2012 at 17 h 04 min

      Apres c’est aussi peut etre question de tomber sur LA bonne personne avec qui ca passe… Une histoire de chance non ?

    Leave a Reply