mes indispensables parapharmacie pour un séjour à l'hopital
Les bobos, Soins et beauté

Mes indispensables de parapharmacie à ne pas oublier pour un séjour à l’hôpital

Comme tu le sais, mon mois d’août a été rythmé par deux séjours à l’hôpital. Pour le premier, qui m’a prise de court, rapport à l’hospitalisation en urgence, je n’avais pas vraiment pu me préparer, et j’ai emporté ma trousse de toilette préparée pour les vacances. Le basique de chez basique donc. Pour le second séjour j’ai un peu plus pu me préparer.

Tu trouveras tout ça en parapharmacie, et tu peux acheter aussi en ligne sur shop-pharmacie.fr (je suis très cliente de magasins en ligne perso ! ça arrive direct chez toi, pour la flemmarde qui vit en moi, c’est d’un pratique !). Voici donc…

Ma liste d’indispensables à mettre dans la valise pour l’hôpital :

  • gel douche et shampoing bien sûr, parce que sur place, tu prends des douches, qu’il fait très lourd, que ta tête est collée pas mal à l’oreiller… Les choisir de préférence avec des fragrances fraîches et florales, ça égaye un peu ! (ne pas oublier la serviette de bain, sur place, ce qu’on te propose n’est pas forcément pratique !)
  • les basiques : brosse à dent, dentifrice, pince à épiler (on voudrait pas devenir folle à cause d’un poil mal placé, sincèrement, tu as tellement de temps à tuer que tu peux enfin refaire ta ligne de sourcil ;p) Personnellement avec ma maladie du sang, je n’avais pas le droit de me raser et même si je ne suis pas une hater du poil, vu qu’on regardait quotidiennement mes jambes, c’était impensable de ressembler à la femme du yéti.
  • le déo : jusqu’à 6 fois par jour, je m’en remettais. L’hôpital te donne une drôle d’impression. En plus avec la canicule, ça n’a pas aidé en plein mois d’août !
  • Crème pour le corps et parfum : les infirmières me disaient tout le temps en rentrant dans la chambre « Ca sent bon ici, c’est agréable ! » J’avais ma crème pour le corps parfumée, et je m’en tartinais le corps : jambes, bras en priorité ! Ca embaumait la pièce. Et ça me reboostait de prendre soin de ce corps si maltraité par ailleurs (j’étais littérallement couverte de bleus, le fait de me chouchouter un peu en me massant et me crémant m’a aidée à garder un bon rapport avec mon corps)
  • Maquillage et démaquillant : ombres à paupières, crayon, vernis… parce qu’il me semblait impensable de me passer de l’aspect maquillage pendant mon séjour. Rester féminine, garder les gestes du quotidien, ça aide à attaquer la journée. J’ai cependant rapidement fait l’impasse sur le mascara, car je suis quelqu’un de très sensible, et j’ai vécu un mois d’ascenseur émotionnel. Je te fais pas un dessin : tu as de vrais moments de bad à l’hôpital. Du coup out le mascara et les yeux de panda !
  • Un vaporisateur d’eau et des lingettes pour se rafraichir 

mes indispensables parapharmacie pour un séjour à l'hopital

Dans ma sélection

  1. Crème hydratante Nuxe bio à la clémentine
    Vernis La Roche Posay coquelicot
    Lingettes Saforelle bébé nettoyantes
    Ombres à paupières Prune La Roche Posay
  2. Vichy eau thermale en spray
  3. Eau micellaire démaquillante apaisante Sensibiafine
  4. Déo Marilou bio à l’immortelle 
  5. Nuxe Gel douche fondant
  6. Shampoing Klorane à la pivoine

Je n’ai pas emmené d’homéopathie avec moi, parce que déjà, j’ai peu l’habitude d’en utiliser (je prends très peu de médicaments en règle générale) mais j’avoue qu’un peu d’arnica en granules aurait peut-être atténué mes bleus.

Pour infos, ce qui m’a aidée le soir, à me calmer pour mieux dormir, c’était de faire des mini séances de méditation avec mon appli Petit Bambou. Je l’avais installée depuis longtemps sans m’y mettre, mais là ça m’a permis, les soirs où j’avais pas le moral, après l’histoire du soir à ma chérie par chat par exemple, quand tu éteins tout et que tu te retrouves seule avec toi-même de me recentrer. De souffler, et paradoxalement, d’être attentive à ce corps, qui était pourtant le point central de ma journée.

Tu vois un truc que j’ai oublié ?

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply