L'école

Le rituel du dodo

Capture-d-e-cran-2013-05-29-a--14.13.43.png

 

Jusqu’à présent, quand on me parlait de rituel d’endormissement, je haussais les épaules parce que chez nous, ça se faisait un peu à la wild. Mais surtout parce que Crevette s’endormait à 85% du temps très bien toute seule avant 20h. En général après le bib’ du soir. Les autres fois, on la mettait dans la turbulette, vers nous, et elle finissait tranquillement par s’endormir.

il y a trois semaines cependant, elle a commencé à être infernale tous les soirs. A lutter pour ne pas dormir : physiquement, on la sentait épuisée, grosses cernes et compagnie, mais on aurait dit qu’elle ne voulait pas lâcher. Chouinant aussi de fatigue. Mais dès qu’on la mettait au lit, elle hurlait. On a bien tenté de la laisser un peu pleurer, en se disant qu’elle allait se raisonner. Sauf que ça ne cadre pas avec notre vision de l’éducation. Et qu’au bout d’à peine quelques minutes à l’entendre pleurer, on ne supporte pas.

Du coup je me suis rappelé de ce fameux rituel du soir. Et on a cogité deux secondes trente pour savoir ce qu’on allait faire. Clairement, l’histoire du soir, ça ne me tente pas encore. J’ai l’impression qu’elle est trop petite et je n’en vois pas encore l’intérêt. Alors on est partis sur un rituel en mode #chanson.

 

La semaine de test

On s’était fixé 20h15 maximum en dead line dodo.

> on a commencé par lui dire bonne nuit dans le salon, bisou du parent qui ne fait pas le rituel

> on se retire dans la chambre où on la met dans sa turbulette (non sans mal).

> Là, on éteint la lumière.

> Debout, devant le lit, on la berce doucement en chantant « Brille, brille petite étoile ». Deux fois.

> Ensuite, on se met dans le fauteuil à bascule, et là on la tient bien contre nous, et on lui chante une fois une chanson que j’ai inventé pour elle pour dormir, à base de « Crevette, Crevette, il faut dormir maintenant. Tu as eu une grosse journée… Et tu t’es bien amusée… » etc, je ne vais pas vous livrer mon chef d’oeuvre intégral 😉

> Dernier couplet, on chante de plus en plus doucement. Et on répète les deux dernières phrases en chuchotant.

> Là, on lui murmure à l’oreille de bien dormir, qu’on l’aime très fort et qu’on est là pour elle.

> On la repose doucement dans son lit.

 

Résultat

Premier soir, ah ah, la bonne blague. Bien que relativement calmée, au moment où je la pose dans son lit, hurlement, rage, coups de pieds. 

On a attendu 5 minutes et l’homme a craqué, a essayé de la calmer une main sur la tête (petit calin), et une main sur le ventre (apaisante). Et a fini par la prendre dans les bras. Deux minutes après elle dormait.

Deuxième soir, elle ne s’est pas endormie de suite, mais calmée, elle a finit par dormir dans les 10 minutes.

Troisième soir, elle s’est endormie dans nos bras dans le fauteuil à bascule.

Depuis : on n’a plus de problème pour le coucher. Parfois, elle lutte encore, mais le rituel marche bien. Et depuis quelques jours, elle s’endort même avant 19h30.

 

Vous n’y croyez pas ?

On comprend ! Nous même on n’en n’est pas revenus ! Le rituel du soir, c’est magique (ou alors je chante comme une déesse, ce qui est aussi possible).

 

C’est quoi votre rituel à vous ? 

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply babymeetstheworld 29 mai 2013 at 14 h 30 min

    je chante la même chanson que toi mais en anglais et depuis sa naissance ! il connait tres bien la musique et je fais les mimes avec mes doigts en même temps ! tu vois ce que ça donne ou tu
    chantes juste ? arthur a toujours été facile a coucher, mais on a qd meme ces petites minutes a nous bien precieuses avant le coucher a base de calins et bisous, je pose sa gigi ( c’est le nom
    que l’on donne a la gigoteuse- tain cette honte de donner un surnom a la gigoteuse qd meme ) et il fonce pour ce mettre lui même dedans. j’ai installé dans son lit une berceuse ou tu tires dessus
    pour que ça fasse du buit, il tire jusqu’à ce qu’il s’endorme en faite !

    • Reply Olive 29 mai 2013 at 14 h 37 min

      ah non je vois pas les petits gestes ! je savais meme pas qu’il y en avait pour cette chanson… Cela dit comme je lui chante en la tenant dans les bras… ^^

       

      Par contre je te préviens le jour ou elle fonce se mettre toute seule dans la gigoteuse 😉 et oui j’avais vu sur ton blog qu’il mettait lui meme la musique, c’est chic… On a pas ça, mais ca me
      donne envie ! 

  • Reply working mum 29 mai 2013 at 14 h 56 min

    j’y crois à mort à ces rituels du coucher pour avoir vu des résultats des le premiers soirs! à deux ans, elle en a plus vraiment besoin… pour le moment en tout cas 🙂 grace aux rituels
    imposés, elle a appris aussi à aimer dormir!!

    • Reply Olive 29 mai 2013 at 16 h 51 min

      oui après ca devient plus des moments partagés, qu’un rituel rassurant !

  • Reply mamengagee 29 mai 2013 at 16 h 43 min

    Je crois aussi énormément au pouvoir du rituel du coucher.

    Ici on est adepte de l’histoire depuis que bébé a 6 mois (il a 14 mois). On fait toujours les choses dans l’ordre : bisou à papa (c’est mon plaisir du soir de le coucher meme si papa le fait
    parfois), on va changer la couche si besoin, on se met en turbulette, je le pose dans le lit, on lit l’histoire, un peu d’eau (il demande « de yo ») , gros bisous calins, je lui dit toujours « bonne
    nuit mon trésor fais de beau reves je t’aime » et c’est parti.

    Et on a eu que très peu de souci au coucher depuis ses 6 mois (que quand il est patraque).

    C’est super sécurisant pour eux et ils adorent ces moments routiniers !

    • Reply Olive 29 mai 2013 at 16 h 50 min

      c’est chou

  • Reply Alicia 29 mai 2013 at 17 h 04 min

    Ah le rituel du soir 🙂 

    Comme on a deux enfants : 

    – On commence par aller dans la chambre de Little S., on lui change sa couche, on lui met sa turbulette. Sa soeur lui fait un bisou, et son père et elle sortent de la chambre. 

    – Je couche Little S. dans son lit, on rigole un peu tous les deux, on se fait des bisous à travers les barreaux. Je lui dis bonne nuit.

    – Je rejoins Choupette qui est dans son lit (dans une autre chambre), je lui raconte une histoire ou on papote entre filles pendant que le Papa raconte une histoire (ou chante une chanson) à
    Little S. 

    – Fin de l’histoire de Little S. : Papa met le mobile musical en marche, quitte la chambre et vient prendre le relais avec Choupette pour lui raconter son histoire. Moi je sors de la chambre,
    c’est leur moment père/fille

    Et voilà 🙂 généralement ça fonctionne pour les deux !

    • Reply Olive 29 mai 2013 at 20 h 28 min

      bien rôdé dis donc :))

    Leave a Reply