L'école

La fin de l’allaitement

2013-5333.JPG ©Olive

 

Voilà un épisode de ma vie de « jeune » maman que j’appréhendais : la fin de l’allaitement. Parce que j’avais peur d’avoir mal, d’avoir le blues, que Crevette le vive mal… Et puis finalement, ça s’est fait tout seul, pas à pas.

 

1. Il faut dire que j’ai vraiment aimé allaiter.  Mais il a bien fallu l’habituer au biberon pour ses journées chez la nounou et pour que je puisse laisser bebête avec l’homme de temps à autre pour sortir. Au départ, je tirais mon lait, et cela faisait une continuité.

 

2. Et puis j’ai senti que j’avais un peu moins de lait (moins de montées de lait surtout : plus d’accidents nocturnes !). Donc on est passé de plus en plus au lait maternisé (et comme c’était un lait épaissi, elle régurgitait moins, c’était pas mal). J’ai continué néanmoins à lui donner deux têtées par jour : le matin au réveil, pour notre petit moment à nous, et le soir quand elle rentrait de la nounou. Avec l’option têtée-calmant quand il y avait une crise la nuit.

 

3. Un jour, la nounou m’a dit : « Vous êtes sûre qu’elle mange assez au sein le matin ? Parce qu’elle a faim très tôt le matin ! » Of course, petite phase de culbapilisation perso : « Et si je gardais la têtée plus pour me faire plaisir moi, que pour bien la nourrir elle ? Et si mon lait n’était plus assez riche pour ses petits besoins ? » Du coup, j’ai arrêté la têtée le matin pour passer au biberon, qu’elle engloutissait en effet avec bonheur. La première fois, je ne vais pas vous le cacher, dans le lit au réveil, Crevette dans les bras, biberon au bec, j’ai pleuré. Et puis peu à peu j’ai réalisé qu’on partageait toujours ces petits moments mère/fille du matin. Juste d’une façon un peu différente.

 

4. A partir de là, j’ai eu de moins en moins de lait. On est passés au biberon full time, en gardant l’option têtée qui calme la nuit. Jusqu’au jour où je n’ai plus du tout eu de lait. Et au grand regret de l’homme, deux bonnets en moins. 😉

 

5. Aujourd’hui, on donne encore deux biberons à la puce (un matin, un soir) et on a bien diversifié son alimentation :

* plat légumes/viandes le midi + compote et petit suisse

* 16h : compote et petit suisse

* soir : purée légumes + féculent ou céréales dans le bib.

Des fois, elle a encore le réflexe de coller son petit museau contre ma poitrine, et moi j’avoue que ça me manque parfois. Mais on a trouvé un bon équilibre, et il faut bien avouer que si même ça facilitait la vie de juste dégainer le sein, Crevette grandit et qu’il faut suivre ! Et juste ne pas oublier, à chaque fois qu’on sort de chez nous, de bien penser à tout prendre : eau, compote au cas où… et ça, c’est pas encore gagné !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply elo 2 mai 2013 at 13 h 31 min

    Bonjour, après avoir lu ton article je me pose une question car je suis en plein dans le sevrage de ma petite fille : quel lait utilisais tu avec ta puce au début pour remplacer les tétées

    Au plaisir de te lire ! 

    • Reply Olive 2 mai 2013 at 14 h 48 min

      Bonjoru Elo ! On l’a mis au Galliagest 1. La formule est un peu épaissie et ça l’a aidée car elle avait tendance à pas mal régurgiter avant ça…

  • Reply Clara - RunningTKH 2 mai 2013 at 14 h 21 min

    Hello par ici !

    Tout d’abord bravo pour cet allaitement, c’est une belle aventure que vous avez vécu là, dans l’écoute de vous-même.

    J’allais dire tout un tas de choses sur les points 2 et 3 et puis j’ai relu ton premier billet sur l’allaitement et j’ai trouvé ces mots, que tu écrivais aux 4 mois de ta puce : « Ces 4 mois
    d’allaitement m’ont plu, mais j’avoue sans ciller que je passerai volontiers à autre chose maintenant. Ça me manquera très certainement mais au final, donner le biberon c’est aussi une belle
    aventure. Je continuerai jusqu’à ce que j’en ai assez : je pense que si je me force pour son « bien », je ferai au final le contraire. Elle sentira que je n’aime pas et je ne pense pas que ce sera
    alors du bon lait pour elle. (…) Bref, comme d’habitude, je pense qu’il faut vraiment s’écouter. C’est le mieux pour son bébé. »

    Je crois que tu as tout bien dit ! 🙂 Il ne faut pas craindre d’affirmer « maintenant j’en ai un peu marre (de tel ou tel aspect de l’allaitement), je passerai bien à autre chose. » En effet,
    continuer (ou commencer) uniquement pour le bien du bébé ne me semble pas une bonne chose en termes de relation. Car l’allaitement, c’est une relation, il me semble important que « ça circule »
    entre mère et enfant, et que la mère s’écoute sans se soucier de ce que « les autres » pensent.

    Je reviens quand même sur les points 2 et 3, en faisant part de mon expérience (j’allaite et je travaille, j’ai repris aux 3 mois de ma fille).
    J’ai aussi ressenti ce moment où il nous semble qu’on a moins de lait : les seins sont moins tendus, il n’y a plus de « fuite » et parfois même on doute d’avoir suffisamment de lait… C’est
    simplement que la lactation s’est mise en place, adaptée au bébé, et qu’elle est plus tranquille.

    Je suis triste par contre de lire le point 3 : que la nounou se pose des questions, d’accord, qu’elle en vienne a influer sur votre mode de vie en est une autre. Je comprends, pour être passée
    par les mêmes affres. Et puis j’ai compris le fonctionnement de ma fille en voyant comment elle faisait le week-end (où l’allaitement reprenait à la demande, en plus de la diversification) : elle
    tète beaucoup le matin, mais en plusieurs fois. Forcément, quand je l’amène chez la nounou à 8h, elle n’a pas eu sa « dose » ^^ Mais j’ai eu la chance que ma nounou accèpte tout simplement de
    redonner un biberon à Nina à 9h, quand elle se mettait à réclamer. Ce n’est pas que mon lait ne la nourrit pas assez, c’est tout simplement un autre fonctionnement, un autre rythme… Quand Nina
    aura un an, nous passerons à des petits-déjeuner plus complets et elle cessera sans doute ce biberon du matin chez la nounou.

    Quant au petit museau sur ta poitrine, profite de ces câlins sans regret : même les bébés au biberon depuis la naissance le font, c’est l’odeur de maman, c’est le câlin du tout petit (oui, il y a
    aussi la version « je te bouffe le nez » ^^)

    Bonne continuation « Boob’s free » !

    J’ai aussi une petite question (je m’interroge, nous aussi la fin de l’allaitement arrivera un jour !) : la nuit, comment faites-vous à présent ? Biberon d’eau, câlin ? Merci de ton témoignage et
    désolée pour ce pavé !

     

    • Reply Olive 2 mai 2013 at 14 h 48 min

      sur le côté « nounou qui dicte la marche à suivre » c’est assez juste ce que tu dis ! En meme temps, ca m’a peut etre aussi fait ouvrir les yeux sur le fait qu’elle grandit, change et on s’est
      ajusté. Je l’ai pas mal vécu, plus comme un conseil bienveillant…

      La nuit aujourd’hui, ça dépend… Si elle a finit son biberon le soir, on lui fait des calins et on l’aide à se rendormir. On ne pense pas franchement à lui donner de l’eau pour l’instant sauf
      quand elle tousse, mais ca peut etre une bonne idée. SI elle n’a pas fini le bib, (elle s’endort parfois dessus) on lui redonne dans la nuit la quantité manquante si elle redemande. Mais en
      général, on la rassure en lui parlant, main sur la tete, main sur le ventre, ou on la prend dans les bras si c’est un gros chagrin.  🙂

      j’espère t’avoir répondu !

  • Reply Clara - RunningTKH 2 mai 2013 at 16 h 13 min

    Oui, merci pour les détails !

    Concernant les régurgitations, aussi bien les bébés au biberon que les bébés allaités peuvent en souffrir au cours des 3 ou 4 premiers mois, j’ai même connu une maman qui culpabilisait un peu de
    donner du LA, croyant que les bébés allaités ne régurgitaient pas… Comme quoi l’information doit progresser dans tous les sens ! 🙂

  • Reply L. 2 mai 2013 at 17 h 08 min

    Accessoirement si les calins/position sur le bras ne la calment pas on essaie un mini biberon (150 ml). Mais c’est en dernier recours quand on a plus d’idées 😉
    Dans 90% des cas, la remise en place de la tétine marche très bien et dodo de 20h à 6h et quelques (6h30-7h) environ (avec les pauses tétines).

    • Reply Olive 7 mai 2013 at 12 h 07 min

      voila ! 

    Leave a Reply