Astuces de parents

L’astuce repas de Christophe

J’inaugure une nouvelle rubrique qui s’appelle donc « L’astuce de… ». J’ai en effet remarqué que tous les gens que je connais ayant eu un enfant (ou travaillant dans le domaine de l’enfance) ont toutes une bonne astuce à partager, que ce soit pour la préparation des repas de leur enfant, pour les endormir, pour les porter… Du coup, j’ai eu envie d’en faire une rubrique, où les parents partageraient avec vous (et moi !) une astuce.

 

On commence avec Christophe, 36 ans, papa de Julien, 5 ans, et Marion 1 an et demi.

set.jpeg

 

Son astuce : du biberon à la diversification 

 

« Conseils pour donner le biberon

 

1) chauffer le biberon au bain-marie, en veillant toujours à tester la température avant de lui donner. Pour ce faire, verser une goutte sur le creux du poignet, et estimer si la température est bonne ou pas, avant de le lui donner. Ou mieux encore, pour ceux qui peuvent, lui donner le biberon à température ambiante (franchement appréciable lors des promenades)

 

2) lui donner le biberon, en le regardant, en lui parlant, en lui chantant une chanson, en le berçant s’il est un peu énervé, et même sans cela (c’est toujours agréable, et pour vous, et pour lui). Parfois, il m’arrivait même de mettre les pieds sur la table du salon (si, si), de fléchir légèrement mes 2 jambes en les joignant, et de coucher Julien, le dos étendu sur celles-ci, de façon à ce qu’il soit étendu juste en face de moi. Il buvait ainsi son biberon, et ne semblait pas s’en plaindre, bien au contraire…

 

3) On ne le dira jamais assez… il ne faut jamais préparer un biberon complet à l’avance ! Une bonne alternative, consiste, en revanche, à le remplir avec de l’eau jusqu’au volume désiré (exemple : 180ml), et à conserver dans une boite à part la dose qui va bien, au niveau du lait en poudre. Au moment venu, vous n’aurez plus qu’à mélanger les deux.

 

 

Au moment de la diversification

 

 

Il est important de faire goûter à bébé tous les fruits/légumes que le pédiatre nous a autorisés (en gros, sont bannis les fruits/légumes exotiques) Après, il faut mémoriser ceux que bébé apprécie, et ceux que bébé ne porte pas dans son estime. Encore que sur ce point, ça peut changer au fil des mois qui passent, car le palais s’affine, et l’appréciation gustative qui va avec, aussi … 😉 ).

 

Dans un premier temps, on prépare des purées à légume unique (carotte, pommes de terre, …), pour bien cerner ses goûts, en veillant à peser chaque portion de légumes (se procurer une petite balance de cuisine). Ensuite, on peut ouvrir un éventail plus large pour le choix des légumes/fruits (ainsi, on pourra se fournir en céleri, betterave, brocolis, patates douces …). Et pourquoi pas oser aller jusqu’à des légumes qu’on utilise pas souvent, genre topinambours, potimarrons, …

 

Voici comment je procède :

 

repas-selon-christophe.jpg

 

1) pendant que Marion fait sa sieste du matin, ou en début d’après-midi, je sélectionne un légume en particulier

 

2) ensuite, je l’épluche, le découpe en dés ou en tranches

 

3) enfin, un petit coup de cocotte minute pour une cuisson vapeur, avant de passer le tout au mixeur (une fois que Marion commencera à avoir suffisamment de dents, on essaiera de pas passer au mixeur, ou alors, en dernier recours !)

 

4) pour éviter de passer tout mon temps à éplucher/découper des légumes/fruits pendant les siestes de Marion, et comme me l’a montré ma femme, je passe 2 bonnes heures, voire plus, à préparer un ensemble de purées. Ensuite, je pèse, déverse les purées dans des gobelets en plastiques, que je ferme avec du papier cellophane, en indiquant, au marqueur, le nom du légume et la date de congélation. Ainsi, quand je rentre trop tard des courses le matin, ou que la sieste du matin s’éternise, je sors une purée de mon congélateur, et le lui fait chauffer. Idem pour les viandes/poissons, que je prépare à l’avance (en terme de cuisson et de pesage (40g), et que je découpe en dés. Une fois que c’est bon, je mets dans des gobelets en plastique au congélateur, en indiquant au marqueur, le type de viande/poisson, et la date de congélation.

 

Et parfois, c’est encore mieux, je prépare à manger pour tout le monde (sauté de veau, ou autres mets du genre), et en garde une petite portion pour ma petite fille. »

 

 

Il m’a fait rêver moi ce papa…. Je suis sûre que vous voulez le même à la maison 😉

 

On retrouvera Christophe pour d’autres astuces prochainement : il en avait pleins sous le coude !!

 

Si vous avez vous aussi une astuce à partager, n’hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact présent sur le blog ! je me ferais un plaisir de vous publier.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Marion 19 août 2012 at 20 h 42 min

    Ha ce Christophe, il n’a pas fini de nous épater !!

    • Reply Olive 21 août 2012 at 15 h 27 min

      ;))))

  • Reply Mcwp 21 août 2012 at 12 h 22 min

    Sur le plan des astuces, j’ai justement une amie qui a une page et un site dédié à ça… vous pourriez échanger :

    https://www.facebook.com/FaitesDesGosses

    Moi je dis ça, je dis rien.  😉

    • Reply Olive 21 août 2012 at 15 h 28 min

      vl’a une bonne idée :))

  • Reply Delph Dolce 17 octobre 2012 at 11 h 25 min

    Quelle organisation !!

    Ici je commence doucement, mais je veux faire la DME ( Diversification Menée par l’Enfant) donc pas de purée :p

    Et je dois être la seule maman qui n’a pas d astuces :/

    D.

    • Reply Olive 17 octobre 2012 at 15 h 48 min

      Tu en as forcement ! juste tu le fais à l’instinct 🙂

    Leave a Reply