L'école

Crevette ne veut plus du bain !

C’est nouveau ça vient de sortir : Crevette a décrété du jour au lendemain qu’elle n’irait plus dans le bain. Cela se traduit par des cris stridents à l’approche de la baignoire, elle se rue en arrière (imagine notre trouille avec le carrelage partout) et hurle dans l’eau.

Alors qu’avant, le bain a toujours été un moment convivial, pleins de jeux et d’amour !

 

 http://www.moncornerdeco.com/decoration/ximg/redactionnel/240_Bain%20b%C3%A9b%C3%A9%20400x250.jpg

 

Qu’est-ce qui a changé ?

Déjà on est parti en Australie voir ma soeur (oui je sais, ca t’énerve quand j’en parle hein). Et on n’a pas emporté notre baignoire pliable (faut pas déconner). Donc sur place, on la douchait avec nous (ce qu’elle n’appréciait pas forcément, enfin surtout au début) et la seule fois où j’ai essayé de la laver dans la baignoire, elle a hurlé : lieu inconnu, baignoire trop grande ? trop froide ?

 

Quoiqu’il en soit, en rentrant, je pensais qu’on reprendrait facilement les vieilles habitudes. Que nenni. J’avoue que je commencais déjà à me dire qu’elle ne voudrait plus jamais retourner dans le bain (non, je ne suis pas défaitiste). Je me voyais déjà lui donner des douches à vie. Fini les eclaboussures et rigolades dans le bain. Fini les histoires avec les livres insubmersibles. Fini les….

 

Mais l’homme m’a un peu secouée.

« On la remettra jusqu’à ce qu’elle accepte, et puis c’est tout… » Cette détermination à toute épreuve (m’a déjà bluffée et) a porté ses fruits. Au bout de la quatrième fois, elle pleurait juste à l’approche du bain, mais plus une fois dedans. La cinquième fut la bonne. Elle a même pleuré au moment d’en sortir.

 

Moralité : Cet épisode bain-esque m’a servi de leçon. Je crois que je flippe tellement à l’idée du terrible two que je commence déjà à baisser les bras en me disant que je ne serai pas à la hauteur, qu’elle va me tourner en bourrique… Mais en fait il faut juste que je m’accroche. Et persévère. Pour une fois que l’homme à raison… ;p Ah oui j’oubliais, c’est lui le patron

Previous Post Next Post

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Clo 1 février 2014 at 19 h 38 min

    tiens, j’ai eu exactement la même chose avec mon dernier, du jour au lendemain, opposition au bain… comme vous j’ai forcé, et puis jour 2 Edwige Antier sur Inter et elle aborde ce sujet ! Elle
    suggère d’installer l’enfant (capable de s’asseoir) dans la bagnoire vide de poser à coté dans la baignoire une bassine, de la remplir et laver l’enfant au gant de toilette… évidemment l’enfant
    joue avec l’eau (en fout partout) etc… mais en 5 séances de cette sorte le problème bain a été réglé et on a repris nos habitudes.
    A partir de là je lui ai voué un culte.
    Je trouve très dommage qu’il n’y ai plus d’interventions de pédiatres bienveillants de façon très régulière à la radio. jeune maman, cette femme m’a vraiment aidée. 

    • Reply Olive 11 février 2014 at 14 h 58 min

      bonne idée! j’aime bcp les principes d’E. Antier !

  • Reply Julia 2 février 2014 at 18 h 32 min

    Et après terrible two, il y a « fu..ing four », un peu de répit (normalement) suivi de l’adolescence! Au final, faut toujours « être à la hauteur » ;-). Moi je me dis qu’il ne pas se décourager,
    faire de son mieux, tout en sachant qu’il n’y a pas de parent parfait et ce serait bien horrible d’avoir des parents parfaits, quelle pression ;-)) Rien n’est définitif, heureusement qu’Hélène
    s’est remise à dormir après avoir fait la grève du sommeil pendant un an ;-))

    • Reply Olive 11 février 2014 at 14 h 59 min

      huhu bref, on en ch… toute la vie ?

  • Reply Confidences de maman 25 février 2014 at 14 h 52 min

    Oh la chance d’être partie en Australieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !

    Crapouille et Numérobis adore le moment du bain !

    Bisous

    • Reply Olive 25 février 2014 at 14 h 54 min

      j’avouuuuuuuuuue

    Leave a Reply