L'école

5 astuces pour faire preuve d’autorité

5 astuces pour faire preuve d'autorité

Je dois bien avouer qu'en matière d'autorité avec Crevette, on expérimente au maximum. Pour rappel, Crevette a presque 2 ans. 

Bien entendu, y'a des choses qu'on s'était dit (AVANT, tu sais quand on était des non-parents naïfs…), qu'on fait forcément. Genre céder parce qu'on est avec des gens et qu'on veut pas de crises publiques. Hum.

 

Mais il y a quelques techniques qui marchent. Parfois. Comme…

 

1) Faire la grosse Voix

Celle-là, je l'avais expérimenté en centre aéré. Prendre une voix forte – et je ne parle pas de "crier" mais d'avoir un ton ferme, sec, en général ça marche. Surtout en disant son prénom. En entier. Pas de petits surnoms mignons (et si vous vous rappelez, j'en ai pourtant tout un paquet sous le coude, même si j'essaie d'arrêter !), juste son prénom, sur une voix qui n'appelle pas la discussion, et qui claque. 

 

2) Tenir bon

Quand on sent avec l'homme qu'elle ne veut rien entendre, le plus dur, c'est de camper sur nos positions. Souvent, en tant que parent, on veut juste que son enfant aille bien, soit heureux. Et puis la nôtre a un truc à elle qui marche : elle se met tout à coup à sourire, genre "mééé non je rigolais" parce qu'elle sait que sa mère est faible. Et qu'en général ça me fait sourire aussi. Et là elle a gagné. Donc, tenir le cap, rester bien camper sur ses deux jambes (et aller rigoler dans le couloir qu'elle ne nous voit pas). Le truc qui marche en ce moment : quand elle fait une crise, on la met dans sa chambre, par exemple assise au sol, une minute et on sort en lui expliquant qu'elle pourra sortir quand elle sera calmée. RIen ne la retient dans sa chambre, mais pourtant, elle comprend. En général, on lui dit au bout de la minute "C'est bon, tu peux sortir maintenant". Et elle revient plus calme. Magique.

 

3) Détourner l'attention

Ca fait 5 minutes qu'elle hurle parce que tout à coup, au bout de trois cuilleres de purée qu'elle avait l'air de trouver délicieuse, soudainement, elle a décidé qu'elle n'en voulait plus pour passer au yahourt. Et refuse tout net la cuillere tendue. Voir la tape pour en ejecter le contenu sur le tableau Tour Eiffel derrière elle. Et là, je me mets à chanter. Genre juste pour moi, pour me détendre, parce que là, grrr. Ca la coupe net. Elle sourit. Reprend ELLE MEME la cuillere et mange. Marche aussi avec la technique de l'avion (brevetée papa only) "vroooummm la cuillere" et hop dans la bouche.

 

4) La surprendre

Assez rapidement, on tombe dans des petites routines avec son enfant. Même en ce qui concerne l'autorité et la gestion de conflit. C'est pour ça qu'on tente autant de choses avec l'homme. Souvent ça tombe à plat, mais quand ça marche, on est content. L'important, c'est de comprendre que nos minis, même touts petits, sont très malins et analysent vite. Ils repèrent les habitudes. Et essaient d'en jouer un max. Après, il faut les surprendre intelligemment, pas comme la fois où, excédée par sa petite colère, j'ai crié un gros "OH". Sur le moment, elle ouvert des gros yeux, genre "t'es folle maman" (ce qui entre nous soit dit est vrai). Ahah, bien surprise là. Bon sauf qu'après elle a recontinué à pleurer juste après. Mais pendant 5 secondes, c'était gagné. (je me suis excusée, hein, en lui disant que maman n'aurait pas dû crier comme ça. Il faut aussi reconnaitre ses torts face à son enfant).

 

5) Faire front

C'est LE plus important. Mais pas le plus facile. Je ne suis pas toujours d'accord avec l'homme, et vice versa. Des fois il lui dit un truc, et je ne peux pas m'empêcher de dire "Oh ben quand même on peut faire ça ou ci". J'ai bien entendu droit à un regard qui fusille dans ce cas-là, et c'est normal. Le truc, c'est de se mettre d'accord sur les grandes lignes. Et bien rester côté à côté dans ces moments-là. Pour le reste, tu t'ajustes au quotidien. Et tu fais gaffe. Et tu essaies de régler les comptes quand louloute n'est pas là. 🙂 Mais si elle voit, sent et comprend que Papa et Maman ne cederont pas, et que c'est comme ca, c'est plus efficace !

 

Conseil du jour (ça faisait longtemps) : Bon, ami lecteur, je te connais, tu n'es pas idiot, tu sais bien que je ne te livre pas de mode d'emploi. Ce qui marche un jour va complètement capoter le lendemain. L'enfant est un petit être volatile qui aime te faire tourner en bourrique. Mais bon, qui sait, y'a peut-être un des trucs qui marchera avec toi une fois, et rien qu'une fois, c'est déjà beaucoup 🙂

 

  

Et si vous votez pour mon blog pour les trophees influenceurs @Tribway, ça serait adorable 🙂 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Confidences de maman 25 avril 2014 at 12 h 19 min

    Ah si on trouvait la méthode universelle qui marche avec tous 🙂 Je deviendrai riche en me faisant de l’argent sur le dos des parents désespérés 🙂 Bisous

    • Reply Olive 25 avril 2014 at 19 h 25 min

      ca c’est sur 🙂

  • Reply working mum 28 avril 2014 at 9 h 13 min

    Chez nous l’autorité marche parce que nous l’utilisons rarement, du coup, ça surprend… En même temps, je ne pense pas avoir une fille "facile" non plus. Je trie ce qui essentiel et ce sur quoi je peux lacher…

  • Leave a Reply